Le brouillard à San Francisco

Le brouillard à San Francisco

Mots Clés :

brouillard, météo, san francisco
Le brouillard à San Francisco

Quelques éclaircissements sur le Fog californien.

Entre 200 et… 365. C’est le nombre de jours pendant lesquels il y a du brouillard à Terre-Neuve, cette île d’Amérique du Nord, qui compte également moins de 1,600 heures de soleil par an. Comparé à ça, c’est l’été toute l’année à San Francisco, où il y a un peu plus de 100 jours d’embués et environ 160 jours de plein soleil. Pourquoi y a-t-il du brouillard, à quelle période de l’année arrive-t-il et peut-on le prévoir ? Un topo de ce qu’il faut savoir pour être un expert du fog Franciscain, et rayonner en société.

En été, ne montre pas ton décolleté

Quelques explications sur ce brouillard

Epais et immobile, il vous guette, tapi dans un creux, ou étendu à l’infini. Le brouillard.
A San Francisco, il en caractérise le climat, et en dissuade plus d’un de se lancer dans un jogging matinal ou de sortir la robe fleurie dès que les jours rallongent.

En effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le brouillard se forme en été, lorsqu’il fait bien chaud dans les terres, et que l’air frais de l’océan entre en contact avec lui et le refroidit. L’humidité qui en résulte se transforme en brouillard, et ajoutez à cela des vents de mer, et vous obtiendrez une ville plongée sous un manteau plus ou moins épais d’avril à septembre.

Plouf-plouf-plouf, ça sera-toi qui ira te baigner

Cet article vous est présenté par...
La ville de San Francisco est bordée par les eaux de 3 côtés, par la baie de San Francisco et l’océan Pacifique. Si vous sortez le bikini en été, vous aurez donc remarqué que la température de l’eau avoisine celle d’une journée bretonne à la même époque.

Les eaux californiennes sont fraîches pour différentes raisons. Il y a les courants venus d’Alaska alliés à ceux venus des profondeurs de l’Océan Pacifique, et combinés également aux vents des mers qui décoiffent les littoraux, qui font le bonheur des surfeurs, mais la déception des nudistes. Tout cela contribue à la formation de ce brouillard caractéristique de la ville.

Attrape-moi si tu peux

Sortez armés

Le brouillard à San Francisco est souvent à couper au couteau, et ces nuages stériles – (sans pluie) – se forment généralement le matin, se dissipent ensuite et reviennent en fin de journée. Plus vous vous éloignez du littoral, et moins vous aurez de brouillard ; dans les quartiers de la Marina ou aux alentours d’Ocean Beach, il se peut que vous ne voyiez parfois pas le bleu du ciel de la journée.

Pour ceux qui en veulent plus : les poètes peuvent grimper et admirer le brouillard depuis les San Francisco Hills, les aventureux peuvent en profiter pour s’aventurer sur le Golden Gate Bridge, et les gourmands peuvent traîner vers le Fisherman’s Wharf et siroter un chocolat chaud. La meilleure période pour visiter San Francisco reste à l’automne et au printemps, pour éviter la foule de touristes américains l’été. Les puristes préfèrent cependant l’hiver, lorsque San Francisco montre son vrai visage, avec des températures fraîches et un temps souvent couvert – mais des tarifs plus que compétitifs.

Prenez le temps de prévoir

Voici plusieurs sites qui vous informent en temps réel de la formation de ces fumées de mer, notamment :

Et un compte Twitter rigolo,

Karl the Fog

Pour les amateurs d’images naturelles, le photographe Simon Christen a compilé des images du brouillard de San Francisco pendant plus de 2 ans, et a produit une vidéo à la beauté langoureuse :

Adrift from Simon Christen on Vimeo.

quotes

C'est pas nous qu'on l'a dit...

« Le ciel est pour tout le monde. Les hommes traversent le même brouillard.»
All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.