Le temps d’un week-end à New York

Le temps d’un week-end à New York

Mots Clés :

escapade, new york, un week-end à, visite
Le temps d’un week-end à New York

L’essentiel de New York City, à voir et à vivre.

Vendredi soir, les roues du Boeing enfin sur le tarmac, pour une escale de 48 heures dans la ville qui ne dort jamais. Appareil photo, chaussures confortables, abonnement de métro en poche et mirettes bien ouvertes, vous êtes prêt à croquer les meilleurs bouts de New York. 

Vendredi soir

Pour se mettre dans un bain culturel, rien de tel qu’un passage au MoMa. Le géant de l’art moderne ouvre ses portes gratuitement les vendredis soirs de 16h à 20h, pour une visite du musée à l’œil (

Le MOMA – Moderne, Contemporain mais déjà classique). Après s’en être mis plein les mirettes, on peut faire un saut sur Times Square à quelques blocs à peine. On reste dans le moderne au milieu des écrans plats et des images numériques qu’ils projettent 24h/24. On peut y terminer la soirée, et pourquoi pas aller voir une comédie sur Broadway.

Samedi matin

week-end-new-york-manhattanOn peut commencer sa journée par une ballade du côté de la Bourse pour contempler la façade de Wall Street. On continue pour retrouver le fameux taureau dans le Bowling Green Park et prendre l’air au cœur du Battery Park, avant d’embarquer à bord d’un ferry (gratuit) pour Staten Island. L’aller-retour se fait rapidement, cheveux au vent et caméra au poing : c’est juste pour admirer la Statue de la Liberté depuis le bateau.

Samedi après-midi

week-end-new-york-manhattanDe retour sur la terre ferme, remontez direction Greenwich Village pour bifurquer ensuite à l’Ouest et retrouver la 5th Avenue. Pas besoin de boussole, il suffit de tendre l’oreille et de se laisser guider par le concert de klaxons et les vibrations d’énergie qui l’animent. Direction ensuite l’intersection 5ème avenue/et 40ème street, au niveau de Bryant Park. Dans le coin, la bibliothèque de New York se dressent fièrement à côté de Rockefeller Plaza, Top of the Rock, et la Cathédrale St Patrick, une dizaine de blocs plus loin.

Toute cette trotte, ça creuse. Pour recharger ses batteries et ravir ses papilles, vous n’aurez que l’embarras du choix :

Restaurants/bars de New York

Dimanche matin

week-end-new-york-manhattanOn débute la journée en se baladant du côté de Greenwich Village, petit village à l’intérieur de la grande ville. Son ambiance est particulière avec ses grandes rues bordées d’arbres et flanquées de maisonnettes. Sur Grove Street, un œil aiguisé repère le Grove Court, splendides maisons des années 1850 abritées derrière une lourde grille. Le magnifique jardin privé et le sol pavé à leurs pieds vont réjouir les amateurs de photo.
On remonte ensuite à pied direction Chelsea et le High Line Park au bout de la West 22nd Street, direction ouest. Si vous prolongez d’une rue, à l’Est cette fois, vous trouverez le Flat Iron Building, Madison Square Park et son célèbre bouiboui (

ShakeShack).

Dimanche après-midi

week-end-new-york-manhattan

Après cette pause déjeuner diététique (attendre son burger pendant 45 minutes debout en piétinant, ça fait éliminer), on peut remonter une dizaine de blocs jusqu’à la 34ème. Là, se dresse l’Empire State Building dont les vues époustouflantes sur Manhattan en haut, valent bien l’attente dans la longue queue, tout en bas. Les adeptes du shopping pourront s’en donner à cœur joie chez Macy’s, quelques blocs plus à l’ouest.
On peut ensuite remonter par la 5ème, ou la 6ème pour les agoraphobes et se trouver ainsi à Central Park. Les visiteurs rompus par ces deux jours de découverte pourront ainsi se ressourcer à Central Park pour les quelques heures qui leur restent dans la Grosse Pomme.

Photos

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.