Après l’or noir, c’est l’art qui fait parler de « The Big D ».

Si on vous dit : J.R et son chapeau, les puits de pétrole, les femmes au brushing bouclettes et aux griffes vermillon, les ranches et les gentils cowboys, vous pensez Dallas bien sûr. Et si on vous dit : Galeries et musées par dizaines, mécènes par centaines et œuvres uniques par dizaines de milliers, vous pensez quoi ? Perdu ! C’est encore Dallas, qui connaît un bouillonnement artistique sans précédent et entend bien devenir une capitale artistique incontournable. Dallas, la ruée vers l’art ?

Le Quartier des Arts de Dallas, le Dallas Arts District, revendique cinq musées d’art occidental, classique et moderne de renommée internationale, et des dizaines d’autres en développement, notamment grâce à la générosité des grands éleveurs de bétail de Fort Worth, des magnats du pétrole ou de l’industrie et des rois du coton.

Le dinosaure

Le Dallas Museum of Art, est en effet l’un des plus anciens puisqu’il a été créé en 1903, par 50 citoyens de la ville réunis en association, qui souhaitaient « créer l’amour et la connaissance de l’art ». Le DMA abrite désormais plus de 24000 œuvres du IIIe Millenaire avec des pièces contemporaines de Warhol, Pollock et Rothko, d’art européen de Renoir, Van Gogh, Cézanne et Monet, et des œuvres hors du commun en provenance d’Afrique, d’Asie et du Pacifique. Egalement, le Musée expose une grande variété d’amulettes et de bijoux datant des civilisations préhistoriques.

Lire aussi : Les 10 incontournables de Dallas et environs

Le plus sculptural

Entièrement dédié à la sculpture moderne et à l’art et à la nature, le Nasher Sculpture Center rassemble une collection étonnante située en plein centre-ville de Dallas. Plus de 300 pièces dont des œuvres de Rodin, Picasso, Miró, Matisse, Serra, Calder et Degas, ont été amassées en 40 ans par le promoteur et philanthrope Raymond Nasher.

Le petit dernier

Né en 2002, il fait pourtant parler de lui, le Fort Worth Museum of Modern Art : Entièrement fait de pierre, de verre, et d’acier, qui présente une collection de plus de 3000 oeuvres dont celles de grands artistes tels que Pablo Picasso, Mark Rothko, Andy Warhol et Robert Motherwell.

Le lumineux

Le Kimbell Art Museum, construit selon les souhaits d’un industriel Texan. La collection d’Europe, d’Asie et d’œuvres précolombiennes est petite mais absolument magnifique, notamment grâce aux techniques d’éclairage uniques pour lesquelles le musée a été récompensé. Le muse accueille aussi quelques-unes des plus importantes expositions itinérantes aux États-Unis.

Ne manquez pas le Amon Carter Museum, juste en face, derrière le miroir d’eau, Initialement destiné à recevoir une collection exceptionnelle d’art américain, il abrite désormais une imposante collection d’artistes des années 1950 ainsi qu’une bibliothèque de 150000 pièces.

Crédit photo : dma.org ; nashersculpturecenter.org

Laisser un commentaire