Le Dahlonega Gold Museum, le musée précieux de Géorgie

La ruée des chercheurs d’or américains retracée dans un musée.

Armé d’une pioche et d’un tamis, nombreux furent les américains à avoir tout laissé dans les années 1830 pour chercher de l’or. Picsou aurait pu constituer sa fortune après la ruée vers l’or du Klondike, en Alaska ; mais pour beaucoup d’autres, le seul métal doré qu’ils ne trouvèrent jamais fut dans leurs plombages. Les histoires – souvent spectaculaires – des chercheurs d’or de Géorgie sont exposées dans ce petit bijou de Musée.

La ruée vers l’or Géorgienne des années 1830

Vingt ans avant la célèbre ruée vers l’or californienne, la découverte de pépites dorées a révolutionné la Géorgie. Elle a débuté vers 1828 autour de Dahlonega, et s’est déplacée ensuite dans les montagnes du nord de la Géorgie, alors peuplées d’indiens Cherokee. Dans les années 1840, il ne restait déjà plus que des vulgaires cailloux dans les tamis…

 

 

Dahlonega, pépite de la Géorgie

Selon la légende, Benjamin Sparks faisait le guet lors d’une chasse au cerf près de la rivière Chestatee et aurait par hasard soulevé une pierre à l’aspect douteux. C’était de l’or. La petite ville voisine de Dahlonega a rapidement attiré de nombreux chercheurs d’or. Avant les années 1860, les orpailleurs auraient tout de même trouvé pour plus de 6 millions de dollars en or.

Le musée de l’or de Dahlonega expose notamment des pièces d’or de l’époque, une pépite de plus de 140 grammes, tout le matériel nécessaire pour orpailler à l’ancienne et même un gros canon hydraulique pour faire exploser les roches. Le musée est situé dans un ancien palais de justice, et on peut aussi visiter les cabinets des juges.

Infos pratiques

Ouvert du lundi au samedi, de 9h à 17h et les dimanches de 10h à 17h.
Tickets entre 3,5 et 6$.

Dahlonega Gold Museum Historic Site
1 Public Square
Dahlonega, GA 30533

706 864 2257
GAStateParks.org/DahlonegaGoldMuseum

Laisser un commentaire