Beacon Hill, le quartier des antiquaires à Boston

Entre antiquaires et maisons victoriennes, balade dans l’un des plus vieux quartiers de la ville.

Souvent associé aux FFB « First Families of Boston », le quartier de Beacon Hill reste une niche dorée de la population élitiste de la ville. Entre trésors architecturaux et boutiques d’antiquités à foison, découvrez Beacon Hill, le quartier qui représente la vie bourgeoise et raffinée de Boston.

Beacon Hill, la douceur de vivre à l’anglaise

Perché en haut d’une petite colline, entre la Cambridge Street et le Boston Common Park, Beacon Hill est l’un des plus anciens quartiers de la ville de Boston.

En marchant au travers de ses rues paisibles, on a l’impression que le temps s’est arrêté. Les belles demeurent victoriennes en briques rouges, les fenêtres fleuries, les lampadaires au gaz, les restaurants et les jolies boutiques donnent un charme particulier et un style tout à fait européen à ce quartier.

Les trésors de Beacon Hill

Le quartier des antiquaires

La rue principale de Beacon Hill se nomme Charles Street – juste en bas de la colline – et c’est également sur cette avenue que l’on trouve de nombreuses boutiques d’antiquaires. Parmi les plus connues, on retrouve A Room With a Vieux Antiques, qui regorge d’antiquités françaises des XIX et XXème siècles, et propose un service de restauration de meubles.

Egalement, Boston Antiques Company, qui ressemble à un marché aux puces et vend des porcelaines, des bronzes ou des meubles depuis plus de 30 ans ; Eugene Galleries, un bric-à-brac rempli de peintures, d’estampes, de cartes et de livres ; Judith Dowling Asian Art, davantage spécialisé sur la culture asiatique ; Marika’s, où chaque micromillimètre d’espace est envahi de bibelots, des meubles ou des peintures ; Devonia : Antiques for Dining, où les plus beaux sets de couverts côtoient la plus fine vaisselle (certaines ont contenu la soupe de familles royales).

Bref, toutes ces boutiques possèdent leur charme et leur caractère, et débordent de meubles anciens et d’objets d’une autre époque – on n’y trouve jamais ce que l’on cherche et on cherche pour trouver ce qu’on n’attendait pas.

Des rues pleines de charme

L’artère principale, Charles Street, abrite de jolis petits restaurants et des boutiques pleines de charme, mélange historique chic. La rue offre également des points de vue superbes pour ceux qui ont la gâchette facile.

Acorn Street, vaut également le détour ; cette ruelle en pente est une invitation au voyage avec ses façades en briques rouges, ses lampadaires et la végétation de ses jardins. Laissez la voiture garée quelque part et profitez-en pour parcourir cette rue à pied – de toute façon la rue est tellement étroite qu’il vaut mieux l’emprunter sur ses 2 jambes.

Mt Vernon Street, quant à elle, abrite les plus belles maisons victoriennes du quartier, et offre un panorama de briques rouges à l’horizon. Comme la rue est en pente, on vous conseille de la descendre d’est en ouest pour mieux apprécier la balade. C’est l’un des lieux de résidences les plus chics et les plus coûteux de la ville.

Le 3ème jeudi de mai est l’occasion de visiter les plus beaux jardins du quartier, à l’occasion du Hidden Garden Tours. Depuis 1929, les fonds récoltés reviennent à différentes organisations environnementales et d’horticulture.
BeaconHillGardenClub.org

Une pause au vert

En longeant Mt Vernon Street, vous passerez devant le Louisburg Square, un havre de paix au milieu d’une rue déjà très tranquille, qui imite le style d’un square résidentiel londonien.

Au sud du quartier, retrouvez le Boston Public Garden et le Boston Common. Le dernier est le plus vieux parc public des Etats-Unis, et sûrement l’un des plus connus et appréciés de la ville. Des plaques aux noms latins sont apposées sur les arbres du parc, et la légende veut que les petits bostoniens soient en mesure de les traduire. Ad Gloram.

On trouve au milieu du Boston Common le Frog Pond, piscine l’été et patinoire l’hiver, qui regroupe les jeunes et les moins jeunes toute l’année.

Une pause culture

Souvent associé au FFBs (« First Families of Boston », les premières familles de la ville, descendant directement des colons puritains), Beacon Hill rime donc avec racines et trésors architecturaux anciens.

Parmi les monuments, retrouvez la bibliothèque Boston Athenaeum, superbe librairie qui compte dans ses rayons des livres de George Washington. Egalement, le Massachussetts State House, bâtiment législatif qui abrite le Senate et House of Representative de l’Etatt du Massachussetts. Mais aussi, le Museum of African American History, qui retrace l’histoire des combats et les victoires de la population noire de Boston.

Laisser un commentaire