Un été sans moustiques en Floride

Mots Clés :

famille, insecte, santé
Un été sans moustiques en Floride

Le plan d’attaque : conseils, produits, soins,… et recettes de grand-mère

Le moustique de Floride est la version insecte du bien connu Pappy Boyington : un sacré pilote qui vise juste. Quelques infos sur ce cauchemar ailé des adeptes du barbecue.

A mort le moustique

Aux armes Floridiens ! L’été arrive et avec lui, ses barbecues, ses soirées dans le jardin… et ses moustiques. L’Etat de Floride a adopté des mesures plutôt draconiennes pour lutter contre ces petits insectes. Mais vous, savez-vous comment vous protéger ?

Cet article vous est présenté par...
Insecticides, évaporateurs, lampes UV, appareils à ultrasons, répulsifs dermiques (« repellants » ou insectifuges), moustiquaires, concoctions maison et recettes de grand-mères, les armes ne manquent pas pour éloigner voire éradiquer ces insectes indésirables… Avec plus ou moins de succès, plus ou moins de risque pour notre santé, plus ou moins de sens écologique.

La prévention tout d’abord, avec quelques bons réflexes :

La Maison

1/ Si vous avez la main verte, c’est le moment de vous en servir : Les différents plants d’herbes et de fleurs ci-dessous sont réputés pour leur capacité à éloigner les moustiques:

  • Soucis du Mexique
  • Citronnelle
  • Catnip (appelée en France « l’Herbe aux Chats »)
  • Romarin
  • Basilic
  • Géranium
  • Eucalyptus
  • Chrysanthèmes
  • Beautyberry américaine

2/ Vous pouvez (faire) installer les fameuses moustiquaires autour de votre piscine et sur chaque fenêtre de votre habitation.

Ce n’est pas forcément très joli, mais c’est efficace (jusqu’à ce que ça se déchire…).

3/ Réduire voire éliminer les eaux stagnantes autour de la maison, même de très petites surfaces. Notamment, les pots de fleurs, les caches pots, les seaux, les fontaines, les gamelles de votre chien, chat, perroquet,…

4/ Les gouttières de la maison doivent être propres pour éviter aux eaux sales de stagner.

5/ Un bon entretien du jardin est essentiel : l’herbe doit être coupée court et les mauvaises herbes éradiquées. Si vous avez une marre dans votre habitation, vous pouvez toujours utiliser les anneaux anti moustiques (Mosquito Control Rings – plus facile à trouver sur internet qu’en magasin) : la bactérie active contenue (le Bt Israelensis) élimine les larves de moustiques. Un moyen efficace de régler le problème depuis le début.

Vous

1/ Eviter les heures de pointe : C’est LA règle de base. Le pic de concentration des moustiques se situe entre le coucher et le lever du soleil… pas évident à respecter non plus. Il faut dîner à l’heure américaine, ou alors à la clim.

Cet article vous est présenté par...
2/ Vive le long ! Idéalement, porter des vêtements longs, d’une seule couleur… et claire. Le moustique réagit aux contrastes de couleurs et préfère les tons foncés.

3/ Senteur nature : Eviter les parfums, les sprays et lotions, les gels pour les cheveux et les savons aux odeurs marquées qui attirent les moustiques.

4/ La Vitamine B, la vitamine anti moustique ? Selon certains, l’ingestion quotidienne de vitamine B2, ou d’un complexe de vitamine B va vous permettre de « transpirer de l’anti moustique ».

5/ Utiliser un répulsif (Repellant) :

Les plus efficaces contiennent du DEET (diéthyl-m-toluamide) à la concentration de 50 % au maximum.

Ceux-ci protègent de 2 à 6 heures suivant la nature des produits utilisés. Après la douche, ou après transpiration, il est nécessaire d’appliquer à nouveau du produit. Notez que ces répulsifs sont efficaces contre les moustiques mais aussi contre les mouches, les puces, les tiques, les fourmis et d’autres insectes.

Les produits à base de DEET conviennent pour les adultes et les enfants de plus de 10 ans.

Il faut toutefois savoir que le DEET est absorbé par notre peau et s’accumule dans les graisses corporelles pour une longue période (+/-2 mois).

ATTENTION – En cas d’utilisation fréquente, même si la teneur en DEET du répulsif est faible, il y a accumulation ce qui peut provoquer un sentiment général de malaise pouvant aller dans des cas extrêmes jusqu’à des convulsions, des désordres neurologiques, des problèmes de sommeil, des hallucinations,…

Les solutions Bio

Les moustiques non, mais l’environnement oui… Il existe des alternatives plus naturelles aux répulsifs chimiques et synthétiques. Quelques trucs :

  • Quelques gouttes de vinaigre sur la plaque de la cuisinière, des oranges ou citrons piqués de clous de girofle. A titre préventif, on peut également s’enduire d’huile ou d’essence de citron, d’eucalyptus, de girofle ou de lavande sur les poignets, derrière les genoux et aux malléoles.
  • Les moustiquaires, que l’on peut fabriquer soi-même ou se procurer facilement dans les grandes surfaces d’aménagement intérieur sont un moyen très efficace et écologique pour éloigner les moustiques. On les place dans l’encadrement d’une fenêtre ou autour du lit.
  • La fameuse tapette à mouche… qui s’avère être une arme redoutable et beaucoup plus écologique qu’un produit chimique. Et puis ça fait faire de l’exercice.
  • Un moyen efficace (et inoffensif) de faire fuir ces insectes est de réaliser un mélange en égales proportions entre du liquide vaisselle aromatisé au citron, de l’ammoniaque parfumée au citron et du jus de citron. Disperser ensuite la mixture sur l’herbe du jardin avec un arrosoir ou un pulvérisateur… jusqu’à deux semaines de tranquillité assurée.

Les solutions peu efficaces (arrêtez ça tout de suite)

  • Les ultrasons : Ils n’ont aucune efficacité prouvée contre les moustiques.
  • La citronnelle : Malgré sa bonne réputation comme répulsif, elle est faiblement efficace ou alors sur une zone très limitée.
  • Les lampes à ultraviolets : Le principe est simple : l’insecte est attirée par la lumière et vient s’électrocuter sur le grillage qui protège les lampes (cruel). Ces lampes peuvent tuer beaucoup d’insectes (papillons, mouches, moucherons.) mais pas forcément les bons…

Et quand c’est trop tard… Comment soigne-t-on le bobo-uton ?

Les moustiques de Floride sont particulièrement coriaces et leurs piqûres peuvent engendrer des démangeaisons sérieuses voire des brûlures et de fortes réactions chez les tous petits ou les personnes allergiques.

Voici quelque solutions qui ont fait leurs preuves (à appliquer sur la piqûre le plus rapidement possible) :

Les soins « Maisons » :

  • Dentifrice
  • Mélange de thé fort avec un peu d’alcool
  • Vinaigre pur
  • Alcool
  • Thé imbibé sur un linge
  • Amoniaque ou produit amonié
  • Javel

Les produits naturels :

  • Jus de citron,
  • Feuilles de basilic sur la piqûre
  • Huile essentielle de lavande
  • L’intérieur de la peau d’une banane

Enfin, les produits en vente dans les commerces :

  • Calamine Lotion
  • Benadryl Cream
  • Orajel
  • Anbesol
  • Caladryl
  • Vicks VapoRub
  • Preparation H
  • Lucas Papaw Ointment
  • Tiger Balm (Baume du tigre)
  • Bag Balm
  • Gold Bond Medicated Cream Mylanta
  • After Bite

Bonnes vacances !

quotes

C'est pas nous qu'on l'a dit...

On peut espérer que, lorsqu'ils seront les maîtres du monde, les insectes se souviendront avec reconnaissance que nous les avons plutôt bien nourris lors de nos pique-niques.
All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.