Palmarès des villes américaines où investir dans l’immobilier

C’est (toujours) le moment d’investir dans l’immobilier aux Etats-Unis… Oui, on veut bien, mais où ? Après la crise immobilière de 2007, le marché américain a évolué rapidement et offre de nouvelles opportunités, souvent hors des sentiers battus. Prix démesurés, rentabilité faible ou scepticisme de certains à investir encore et toujours dans les villes traditionnelles, il est temps de se tourner vers de nouveaux marchés, émergents mais très prometteurs. Detroit, Phoenix, Birmingham, Nashville ou encore le Nevada offrent de belles perspectives de plus-values et une rentabilité immobilière forte. Cap sur ces régions et villes qui voient l’avenir et le profit en grand.

Pourquoi investir dans l’immobilier aux Etats-Unis ?

La variété du marché immobilier américain

Selon American Homes For Rent, il existe 133 millions de maisons aux Etats-Unis dans une fourchette de prix allant de 10 000 à plusieurs dizaines de millions de dollars. Faites votre choix !

La transparence des prix

Zillow , realtor , Trulia, ou encore Redfin …  On ne compte plus les sites d’immobilier spécialisés qui donnent des estimations objectives et indépendantes des biens sur le marché. Tout est donc transparent et encadré. L’évaluation des maisons est effectuée en fonction de critères précis et laisse peu de place aux prix fantaisistes.

La protection du propriétaire aux Etats-Unis

Ici, non seulement la loi garantit pleinement le droit de propriété et les prérogatives qui lui sont attachées, mais le propriétaire “américain” bénéficie d’un statut plus favorable que son homologue français (droit d’expulser le locataire qui ne paye pas notamment).

Comment choisir les villes où investir ?

Le climat

Cela peut paraître évident, mais les gens préfèrent vivre au soleil et bien au sec. Les maisons aussi d’ailleurs car les constructions s’abîment en effet plus vite quand le taux de précipitations est élevé où quand il neige 8,5 mois sur 12.

Dynamisme économique

Pour maximiser son investissement, il est important de choisir une ville qui possède une activité économique importante et diversifiée et un flux migratoire régulier. Qui voudrait investir dans un ville qui se dépeuple ? Les gens souhaitent vivre dans une ville qui a des infrastructures modernes, une politique de sécurité efficace, un tissu économique dynamique et en croissance, et ils veulent payer un montant raisonnable d’impôt…

Demande locative

L’autre signe d’une ville dynamique, c’est la constance de la demande locative. Si tout le monde a besoin de se loger, un grand nombre de personnes n’a pas accès à la propriété et le marché de la location est le seul qui leur est ouvert. Cependant, si les prix de l’immobilier sont trop élevés, l’investissement locatif va être peu rentable. Il faut donc trouver des villes où les prix de l’immobilier sont abordables, ça tombe bien, en voici quelques unes.

Le grand classement

Alabama – Birmingham

En plus d’avoir une taxe foncière très faible, la ville de Birmingham est attractive car elle possède un grand nombre de biens immobiliers saisis, disponibles à l’achat pour un prix en conséquence dérisoire. Comptez environ 60-70 000 dollars pour une maison de 3 chambres dans un quartier correct. Ajoutez à cela une rentabilité nette moyenne de 9.5% et vous obtenez une vraie bonne affaire immobilière !

Michigan – Detroit

meilleures-villes-usa-investir-immobilier-etats-unis-detroit-michiganSouvenez-vous, la crise financière de 2007, qui, en quelques années, a transformé Détroit, la cité reine de l’industrie automobile, en ville fantôme et déclarée en faillite en 2013. Mais ça, c’était avant. Motor City se relève et devient plus attractive que jamais. Grande championne de l’initiative citoyenne, de l’agriculture collaborative, et d’un esprit de renouveau, Détroit attire désormais les grosses sociétés qui veulent y implanter leurs bureaux et les jeunes entrepreneurs qui souhaitent y créer leur start up.

L’immobilier quant à lui se porte bien : une demande locative pérenne avec des prix assez élevés mais le prix du foncier quant à lui est dérisoire, moins de 700 dollars le m2 environ. Les biens immobiliers offrent une rentabilité moyenne de 11% et, cerise sur le gâteau, les revenus fonciers bénéficient d’une faible imposition. Alors, vous attendez quoi pour investir à Détroit ?

Arizona – Phoenix

Ici, vous aurez tout, le soleil, le dynamisme et l’immobilier abordable, à gogo. Pourtant très touchée par la crise immobilière, Phoenix renaît de ses cendres avec un marché de l’emploi en pleine croissance, soutenu par le géant Walmart qui a son siège là-bas. Les prix sont raisonnables et la rentabilité assurée dans un marché dynamique. Bravo ! Vous avez trouvé le bien immobilier, il vous faut maintenant une banque. Ça tombe bien, Wells Fargo et Bank of America sont aussi très bien implantés.

Tennessee – Memphis

À Memphis, plus de la moitié de la population loue, étant constituée pour la plupart de main d’oeuvre peu qualifiée. Le prix moyen d’un bien immobilier dans l’agglomération de Memphis est de 125 000 dollars et il est de 80 000 dollars dans le centre de la ville. Le coût de la vie est lui aussi très attractif, bien en dessous de la moyenne nationale (-15%). Plus chère que sa voisine Nashville, elle est encore le foyer de nombreuses opportunités immobilières et ce, dans tous les quartiers, de Downtown à Foyer, de Collierville à Arlington.

Tennessee – Nashville

Tout de suite, vous pensez cow-boys solitaires, voix nasillarde sur fond d’harmonica… dorénavant, vous penserez investissement, immobilier et rentabilité. Car les investisseurs s’intéressent depuis plusieurs années à des marchés nouveaux, de villes comme Indianapolis, Kansas City, Little Rock, Memphis ou encore Nashville. Typiquement, cette dernière a beaucoup souffert de la crise et a amorcé sa reprise avec un cran de retard sur les autres villes. Il est donc tout à fait possible de trouver des biens immobiliers à bas prix (entre 80 et 100 000 dollars) avec un fort potentiel de rentabilité.

Copyright:ArturVerkhovetskiy – Depositphotos, https://www.goodfreephotos.com.

Laisser un commentaire