Les plus beaux ranches de Dallas

Les plus beaux ranches de Dallas

Mots Clés :

dallas, Lone Star State, ranch, Southfork, Texas
Les plus beaux ranches de Dallas

Des terres, des animaux, des cow-boys, et beaucoup plus encore…

Evidemment, la référence reste SouthFork, le célèbre ranch texan des années 80 qui a connu les mauvais coups de J.R Ewing et les déboires de Suellen. Mais le Lone Star State possède beaucoup d’autres ranches d’exploitation, parfois de la taille d’un état, et qui incarnent la réussite à la Texane. Le tour du propriétaire risque de durer très longtemps….

Mise en bouche : Un ranch, c’est quoi ?

Ce n’est pas parce que vous avez 4 chevaux et 6 poules sur un lopin de terre texane que vous êtes le propriétaire d’un « ranch » (mais d’une ferme, éventuellement). L’appellation «  ranch » se mérite et répond à certaines conditions.

1/ Le terrain/les terres doivent être situés sur le sol texan.

2/ Sur le terrain en question, le bétail, les chèvres ou tout autre troupeau d’animaux doit être élevé dans un but lucratif.

3/ Il n’est pas nécessaire que le terrain soit fait d’un seul morceau, mais il faut qu’il soit géré comme une entité unique, et directement par les propriétaires (les terrains en lease comptent donc pour du beurre).

Vous qualifiez ? Bravo ! Voici maintenant quelques concurrents.

 

Le plus ancien – King Ranch

La petite histoire : Richard King a successivement été bijoutier, dans le commerce de bateaux et même pilote. Rien ne le destinait donc à fonder son ranch. Pourtant, en 1853, il achète des terres qui renferment la source d’eau potable du coin…

Le ranch aujourd’hui : Il s’étale sur 6 comtés, avec une surface de 3340 km2, plus grand que l’état de Rhode Island. On y élève du bétail, des chevaux, des oiseaux, et on y produit aussi du gaz et du pétrole.

On peut visiter le ranch tous les jours et des tours thématiques sont organisés. Bien sûr, il y a même une boutique, et un musée…

Site officiel : King Ranch

 

Le plus joueur – 6666 Ranch

La petite histoire : Selon la légende, le cowboy du Missouri Burk Burnett aurait gagné cette parcelle de terre texane en 1900, durant un jeu de cartes et l’aurait appelé d’après ses cartes en main (4 six). Le propriétaire et ses descendants n’ont cependant jamais confirmé l’anecdote… Le ranch a été géré d’une main de fer par la famille et de générations en générations et à coté de l’élevage de bétail, la présence du ranch Four Sixes sur toutes les publicités Marlboro durant les années 60 et 70 a été une autre source de profits et de notoriété considérables.

Le ranch, aujourd’hui : Situé sur King County, le ranch s’étale sur plus de 1,800 km2. Il élève uniquement du bétail et des étalons. Il emploie jusqu’à 100 personnes, selon les mois de l’année.

Site officiel : 6666 Ranch 

 

Celui qui est à vendre – W.T Waggoner Estate Ranch

La petite histoire : Posséder et gérer un ranch est, et doit rester, une affaire de famille au Texas. Avant de mourir, Tom Waggoner a légué son ranch à ses 3 enfants et a interdit qu’on le divise. Ce dernier est donc resté intact malgré les dissensions familiales. Conclusion, 60 ans après sa mort, le W.T Waggoner Ranch est la plus grosse parcelle de terre détenue par des particuliers au Texas.

Le ranch, aujourd’hui : C’est le plus gros du Texas, il s’étale sur 6 comtés, et il est délimité par une seule et simple barrière en bois. La publicité de vente annonce la couleur et… aligne les chiffres astronomiques : 500 chevaux, 6,800 têtes de bétail, 121 km2 de terres cultivées (ça en fait des salades), et 1,000 puits de pétrole. L’annonce garantit que le ranch est très rentable et n’a aucune dette, juste avant de donner le montant des taxes annuelles : 800,000$. Ah, on allait oublier, le ranch cherche désormais un acquéreur au prix de 725 millions de dollars. Vous, peut-être ?

Site officiel : W.T Waggoner Ranch 

 

Celui qui n’en est pas vraiment un – Wildcatter Ranch

La petite histoire : Contrairement aux autres, ce ranch, petit par sa taille (6 km2) ne possède pas de passé glorieux, ni d’histoire particulière, cependant…

Le ranch aujourd’hui : Si vous vous attendez à voir des cowboys en bottes crottées ramener le bétail ou à sentir l’odeur de la bouse fraiche, passez votre chemin. Ici, c’est un ranch d’hôtes et de villégiature qui accueille dans son hôtel avec spa, une clientèle plutôt huppée qui aime son confort et sa vue sur la rivière Brazos, surtout depuis un de ses 2 chalets.

Oui, on avoue, ce n’est pas strictement un ranch, mais il est tellement charmant et à découvrir lors d’une visite de Dallas qu’on n’a pas pu résister…

Site officiel : Wildcatter Ranch

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2016 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.