Enquête dans l’univers très serré du café cubain

Enquête dans l’univers très serré du café cubain

Mots Clés :

café cubain
Enquête dans l’univers très serré du café cubain

Petit mais costaud, tout savoir du café cubano.

Riche et doux à la fois, corsé mais très sucré, le café cubain s’apprécie en s’avalant d’une traite, à tout moment de la journée et incarne la culture cubaine à Miami. Informations non filtrées sur un café plutôt fort… ¡ Un cafecito por favor !

Cuba, graine de star du café

Arrivé vers les années 1750 dans les Caraïbes, le café a d’abord été cultivé avec parcimonie ; réputé à l’époque pour ses vertus médicinales, il n’était alors pas tellement utilisé en boisson. C’est lors d’une visite en Martinique qu’un représentant du gouvernement espagnol à Cuba découvre les fameuses petites graines quelques années plus tard, et les rapporte sur son île.

cafe-cubain-sucre-recette-01C’est d’abord pour suivre l’exemple de son voisin, l’ancienne colonie française Saint-Domingue qui excellait dans l’art de cultiver les caféiers, que Cuba se lance dans la culture du café. Par la suite, attirés par des avantages fiscaux non négligeables, les caféiers français débarquent en masse sur la petite île et développant l’industrie de façon spectaculaire.

La Révolution du Café est en marche, qui symbolise la forte expansion des plantations de café sur l’île et les gros profits générés, au début du XIXème siècle. En 1827, La Havane produit à elle seule 70% du café cubain exporté et se hisse en tête pour quelques années seulement. En effet, une dizaine d’années plus tard, d’autres gros producteurs de café (Haïti et le Brésil) entrent en scène, symboles d’une concurrence farouche. Mais le café cubain a su rester dans tous les cœurs…

 

Petit mais costaud : la recette du café cubanocafe-cubain-sucre-recette-02

Omniprésent à Cuba, le café cubain se dit aussi d’une recette typique de l’île, qui veut que chaque toute petite tasse de café soit agrémentée d’une grande portion de sucre. Le café cubain se retrouve également dans les rues de Miami, en raison évidente de la forte communauté cubaine présente dans la ville.

La cuisine cubaine est élevée au rang de religion dans certains quartiers de la ville, et tout festin qui se respecte se prolonge généralement d’un petit café cubano, avalé d’un coup sec du poignet, parfois avec un bon cigare et toujours avec un verre d’eau.

Cet article vous est présenté par...
Le café cubain se prépare alors au mieux dans une petite cafetière italienne. Mélangez d’abord du café cubain (de la marque populaire à Miami Bustelo par exemple, ou Pilon) avec du sucre brut (pas de sucre blanc) ; versez environ 2 cuillers de sucre pour chaque tasse de café. Faites ensuite votre café normalement, et dégustez sans tarder !

Vous pouvez décliner le café cubain sous la forme d’un café cortadito, où vous ajoutez 2 cuillerées de lait chaud, ou de café con leche, où vous versez autant de lait chaud que de café dans votre tasse.

 

A Miami, vous trouverez des cafés cubais principalement à Miami, notamment à  Little Havana et sur Calle Ocho évidemment, mais aussi dans les Keys ou vers Tampa.

Crédits photos : iml.jou.ufl.edu; cmgpbpfeastpb.files.wordpress.com

quotes

C'est pas nous qu'on l'a dit...

On change plus facilement de café que de religion.
All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.