Les Texas Rangers, patrouilleurs du Lone Star State

Les Texas Rangers, patrouilleurs du Lone Star State
Les Texas Rangers, patrouilleurs du Lone Star State

Une poignée d’hommes déterminés à protéger la frontière texane.

Sans Dénomination Fixe, ils ne faisaient ni partie de l’armée, ni de la garde nationale ni de la milice, et n’étaient pas une force de police. Qui sont-ils ? Patrouilleurs solitaires, ils sont discrets, mais terriblement efficaces et gardiens de la frontière mexicaine : Ce sont les Texas Rangers, surnommés les « Diables Texans ». Présentation en quelques coups de colt.

La loi, pure et dure

Selon une légende de l’ouest qui circule dans le vent du désert, une émeute a un jour enflammé une petite ville du Texas, submergeant rapidement les autorités locales. Paniqué, le sheriff a alors contacté le gouverneur d’Austin, réclamant un peu d’aide. Un jour plus tard, un Texas Ranger débarquait du premier train, prêt à stabiliser la situation. Au sheriff s’inquiétant qu’il n’y avait qu’un seul Ranger, celui-ci lui rétorqua qu’il n’avait qu’une seule émeute.

Cet article vous est présenté par...
Les premiers Texas Rangers sont apparus en 1823, lorsque le bon samaritain Stephen Fuller a sélectionné une poignée d’hommes forts pour protéger des centaines de familles tout juste arrivées au Texas, en bordure du Mexique. 12 ans plus tard, le corps était officiellement constitué, avec 3 compagnies, dirigées par un Capitaine et 2 Lieutenants.

Leur mission ? Protéger la frontière texane des Mexicains, et défendre les familles texanes contre les Cherokees et les Comanches. Leur réputation s’est faite à cette période, lorsqu’ils ne reculaient devant rien pour arriver à leurs fins, et connaissant tellement les régions et les conflits qu’ils servaient même d’éclaireurs et de guides à l’armée fédérale pendant les années de République du Texas (1836 – 1845).

Texan dans le sang, leur sang pour le Texas

Fervents défenseurs de leur Patrie et de leur Texas, les Rangers sont passés de repousseurs d’Indiens à véritables héros nationaux, s’illustrant lors de la guerre contre le Mexique de 1846. Plusieurs compagnies de Rangers ont d’ailleurs été regroupées sous le système fédéral, et ils étaient redoutés par les Indiens et les Mexicains, et admirés par les Américains. A la fin de la Guerre contre le Mexique, en 1948, ils sont cependant légèrement tombés dans le quotidien, perdant de leur superbe.

De nombreux Rangers ont ensuite changé de casquette et gonflé les rangs américains lors de la guerre de Sécession en 1861. Ils ont joué un grand rôle dans l’écriture de l’histoire criminelle du Grand Ouest, de la fin des années 1800 au milieu des années 1900.

L’as de la gâchette John Wesley Hardin, le braqueur de train Sam Bass ou encore le couple mythique Bonnie and Clyde, tous sont passés dans leur ligne de mire, et n’en ont pas réchappé. La tentative d’assassinat lors de la rencontre des Présidents américain et mexicain William Taft et Porfirio Diaz a également été déjouée par ces cowboys des temps modernes.

Les Rangers aujourd’hui, une équipe de Chuck

Après avoir traqué les contrebandiers qui essayaient de passer de la Tequila par dessus la frontière pendant la Prohibition, les Texas Rangers ont été incorporés au Texas Department of Public Safety, remplissant la fonction d’employés du State Bureau of Investigation au Texas.

La Texas Rager Division est aujourd’hui en charge de mener les enquêtes criminelles et les enquêtes spéciales, et elle est divisée en 6 District Companies, répondant aux lettres de A à F, et une Compagnie servant de QG, appelée de la lettre G, située à Austin.

Il y a aujourd’hui 144 officiers, 1 criminologue, 1 analyste des finances et 24 civils. Chaque compagnie compte 1 major, 2 lieutenants, 24 Rangers et 3 civils pour gérer le côté administratif.

Jamais tellement portés sur les uniformes, les Rangers sont reconnaissables à l’étoile qu’ils arborent fièrement à leur chemise. Taillée dans une pièce de Cinco Pesos, elle est le symbole du Lone Star State. Presque toujours coiffés d’un chapeau (style sombrero et non de cowboy), ils déambulent en bottes à bout pointu, un revolver à la taille.

Le Texas Ranger Hall of Fame and Museum, hommage aux Rangers

Situé à Waco au Texas, le Texas Ranger Hall of Fame and Museum a ouvert en 1968, et se donne depuis pour mission de rendre hommage aux Rangers, notamment ceux tombés dans l’exercice de leur fonction, et faire connaître l’histoire et la mission des Rangers.

Le musée revient sur l’histoire des Rangers, leurs missions aujourd’hui et présente 30 des Rangers décédés dans l’exercice de leurs fonctions. Des camps, activités spéciales et centres de recherche sont également disponibles pour les enfants et leurs enseignants.

Infos pratiques

Texas Ranger Hall of Fame and Museum

100 Texas Ranger Trail
Waco, TX 76706

Pour en savoir plus, rendez-vous sur les sites suivants :

TexasRanger.org
TXDPS.State.tx.us

Credits photographie : en.wikipedia.org ; oneheadlighttink.com ; texasranger.org

quotes

C'est pas nous qu'on l'a dit...

Je mets les pieds où je veux, et c’est souvent dans la gueule.

Photos

Carte

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.