Un conseil de Maître Micol Mion, avocate chez Immigration Solutions LLC à Boston

Voici quelques informations sur la façon d’obtenir le fameux visa de travail non-immigrant H1-B.

Le visa H-1B est un visa non-immigrant qui permet aux professionnels qualifiés de travailler temporairement aux Etats-Unis. Dans le cadre de la demande, l’employeur est le pétitionnaire et l’employé étranger est le bénéficiaire. L’étranger doit avoir au moins une licence (Bachelor degree), mais une expérience suffisante de travail peut aussi être acceptable. Les étrangers peuvent travailler pendant 6 ans consécutifs aux Etats-Unis sous un Visa H-1B.

Le processus de dépôt de pétition H-1B

Pour déposer une pétition H-1B, il faut premièrement avoir une offre de travail d’un employeur aux Etats-Unis. L’offre doit contenir un salaire similaire ou supérieure aux rémunérations salariales imposés par le Department of Labor.

Ensuite, il faut déposer une demande au Department of Labor pour obtenir leur approbation. Enfin, il faut compléter les formulaires d’H-1B établis par l’USCIS. Il ne faut pas oublier d’envoyer le dossier complet avec une lettre établie par l’employeur qui décrit précisément en quoi l’employé étranger est le candidat idéal pour le poste.

Une réponse pour une pétition de H1B peut prendre entre deux et trois mois. Cependant, il est possible de payer un prix supplémentaire nommé « premium » pour recevoir les résultats sous 15 jours.

Le plafond H-1B : 65,000 visas par an

Les approbations de visa H1B sont limitées par un plafond chaque année. Le quota actuel pour les visas H-1B est de 65,000 personnes par an. Ce quota inclus les étrangers demandeurs de visa directement de part leur pays d’origine ainsi que les travailleurs étranger qui changent leur statut légal sur le territoire.

Les conditions nécessaires pour un employeur H-1B

L’employeur doit avoir la capacité de payer un salaire qui remplit les conditions du Department of Labor. De plus, Il est nécessaire que l’offre d’emploi établie par l’employeur soit réelle et authentique.

Les conditions nécessaires pour un employé H-1B

L’employeur doit prouver que l’employé est idéal de part son parcours académique et expériences professionnelles pour satisfaire les qualification nécessaire que requiert l’emploi. La profession nécessite généralement au moins un diplôme de niveau licence. Si l’employé n’a pas de diplôme de niveau licence, il existe une alternative avec un équivalent en expérience professionnelle : 3 ans d’expériences professionnelles sont considérés l’équivalent d’un an d’éducation universitaire.

Comment rester aux Etats-Unis après un licenciement

En cas de licenciement, il faut absolument trouver une autre opportunité et un autre employeur prêt à déposer une nouvelle pétition H-1B pour vous. Vous pouvez aussi faire des études, mais il faut commencer le processus de candidature très tôt pour obtenir un I-20 qui permet de s’assurer le visa F-1 étudiant.

Laisser un commentaire