Entre soleil brûlant et hôtels climatisés, une visite autoguidée du quartier Tropical Deco sur la Riviera américaine.

Des couleurs tendres et des lignes verticales, des motifs abstraits et des toits plats, le style Art Deco caractérise l’architecture des plus belles rues de « Sobe » (South Beach) et reste le témoin du raffinement de ce quartier malgré la crise de l’époque.  Si le style Art Deco est né à Paris, en 1925 avec l’Exposition internationale des arts décoratifs, Miami Beach en a donné son interprétation floridienne avec le Tropical Deco. Tout commence sur Ocean Drive, entre la 5th et la 15th rue…

L’Art Deco quesaco ?

Une histoire qui commence mal

L’ouragan de 1926 avait dévasté la pointe de Miami Beach, rasant littéralement les maisons de pacotille qui s’y trouvaient. Il a donc fallu reconstruire, avec des matériaux bon marché, pour faire face au krach boursier de 1929. Les bâtiments étaient peints en blanc par souci d’économie et la couleur, réservée aux ornements. Au total, ce sont plus de 800 bâtisses et édifices construits entre 1926 et 1944 sur Ocean Drive, Washington Avenue et Collins Avenue. L’Art Deco a rayonné jusqu’à la crise de 1974 qui assurait au quartier une démolition certaine… C’était sans compter sur la ténacité de Barbara Capitman, fondatrice de la Miami Design Preservation League (MDPL.org.

Lire aussi : Que faire, que visiter et que voir à Miami et à Miami Beach ?

Une histoire qui finit bien

Grace au MDPL, et le soutien d’architectes pionniers de ce style architectural tels que Henry Hohauser, Barbara Capitman a investi dans la rénovation complète du quartier Art Deco. La légende urbaine dit qu’elle aurait même simulé un malaise pour arrêter les démolisseurs… Aujourd’hui, le quartier Art Deco a gardé toute sa superbe et 200 des 800 bâtiments de l’époque sont toujours debout, pimpants et colorés.

Les plus beaux bâtiments d’Art Deco à Miami Beach

On trouve plusieurs styles d’Art Deco à South Beach: le traditionnel, le plus ancien, le Streamline Moderne, plus futuriste, le Mediterranean Revival, inspiré de son homologue français et le Deco Dazzle lancé par le designer Leonard Horowitz dans les années 80, typique avec ses tons pastels.

South Beach rassemble tous les styles, au gré des rues et des numéros…

The Celino Hotel (1937) – Henry Hohauser

Du blanc, du bleu et du vert en hommage à la végétation tropicale et l’Océan. Les fenêtres ont des « sourcils » pour se protéger du soleil (pas de climatisation à l’époque!).

Hôtel Imperial (1939) – Murray Dixon

La façade en 3 parties est de couleur blanc, mauve et vert. Le fronton avec ses hublots rappelle l’architecture navale.

Hôtel Majestic (1940) – Albert Anis

Il est caractérisé par ses rainures de couleur verticales et par des balustrades de terrasse à la Romaine.

Hôtel Beacon (1936)

Un exemple de Deco Dazzle avec des motifs abstraits qui décorent les fenêtres et un flamant rose gravé sur la porte vitrée du hall.

Hôtel Colony (1935) – Henry Hohauser

C’est la façade la plus photographiée de Miami Beach. On remarque les fenêtres à hublots, les bandeaux noir et blanc de style Streamline. La nuit les Néons bleus mettent en valeur les formes du bâtiment.

Hôtel Waldorf Towers (1937)

Caractérisé par des tours en angle, des « sourcils » aux fenêtres, et l’influence de la mer dans la décoration.

Hôtel BreakWater (1939) – Anton Skislevicz

Dans le style Streamline Moderne, avec des bandes de couleur horizontales et une tour centrale aux allures de totem indien.

Hôtel Clevelander (1938), d’Albert Anis

Typique avec ses cannelures verticales sur la façade et les surplombs qui ombragent les fenêtres, au 1020 Ocean Drive.

The Villa Casa Casuarina (1930), 1116 Ocean Drive

De style Mediterranean Revival, elle a été la demeure tristement célèbre du couturier Gianni Versace de 1992 à1997; ce palais richement restauré est maintenant un hôtel restaurant de luxe.

Hôtel Leslie juste à coté le Carlyle

Ils sont tous deux de style Art Déco traditionnel : peints en jaune vif, hauts de 3 étages, le 2ème est d’allure plus exubérante avec 3 colonnes verticales et des fenêtres d’angle.

Hôtel Cardozo (1939) – Henry Hohauser

Un des plus beaux édifices Art deco représentatif du style Streamline ; les angles du bâtiment sont arrondis.

Collins et Washington avenues également bordées d’édifices Art déco

Sur Collins avenue…

L’hôtel Marlin au 1200, un bâtiment de style Streamline.

Egalement au 1610, l’hôtel Berkeley Shore et bien sûr le mythique Delano (1940) au 1685.

Sur Washington avenue…

Au 1300 se dresse le Miami Beach Post Office, à l’architecture tout à fait typique.

La promenade peut se prolonger dans les petites rues adjacentes où l’on peut déceler certains détails ou couleurs sur les maisons de particuliers.

Les architectes dissimulent leurs erreurs sous du lierre, les médecins sous la terre et les cuisinières sous de la mayonnaise.

Credit photo : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:SouthBeachMiamiBeach.jpg

Laisser un commentaire