De l’art contemporain, mais pas que…

Perdez-vous dans le labyrinthe industriel impeccablement entretenu de ce musée. Quelque soit votre parcours, il aura du sens : Le sens de la passion et de la curation de Mera et Don Rubell, des collectionneurs du coin (Miami !). Ce musée est aussi une pièce maîtresse du développement du bouillonnant quartier de Wynnwood.

[French District] - Cet article a été diffusé dans la newsletter du French District.
Abonnez-vous gratuitement pour être parmi les premiers à lire nos nouveaux articles.

Mila Angeletti – Oct 2022

L’histoire de la curation de la collection des Rubbell

Les Rubell ont créé leur collection en discutant avec des artistes et en faisant confiance à leur instinct. Ils ont commencé à collectionner en 1965, lorsque Don était en école de médecine et que Mera enseignait à Head Start. Ils ont acquis leur première œuvre en la payant par échéances hebdomadaires.

L’art est alors devenu leur passion et ils ont bâti l’une des collections d’art contemporain les plus importantes et les plus vastes au monde : 7 200 œuvres de plus de 1 000 artistes. Et cela continue !

En 1993, leur passion est devenue leur mission avec l’ouverture de la Rubell Family Collection / Contemporary Art Foundation dans le quartier Wynwood de Miami, ce qui a clairement stimulé le développement – notamment artistique – du quartier. Wynwood est aujourd’hui l’un des quartiers majeurs pour l’art et le design aux États-Unis.

Le magnifique musée d'art contemporain à Wynnwood Miami

Ce que vous allez voir lors de votre visite (absolument recommandée) du Rubell Museum

Pas de sens de visite au Rubell Museum de Miami, vous allez où vous voulez et vous allez vous perdre, mais tant mieux ! Chaque salle risque de vous éblouir, de vous intéresser, de vous interpeller.

Depuis le début, les Rubell se sont concentrés sur la recherche d’artistes en début de carrière et dont certains ont été négligés. Ils ont été parmi les premiers à acquérir des œuvres d’artistes contemporains de renom (aujourd’hui), en les accompagnant à un moment critique de leur carrière, parmi lesquels Jean-Michel Basquiat, Cecily Brown, Keith Haring, Rashid Johnson, Hayv Kahraman, Jeff Koons, William Kentridge, Yoshitomo Nara, Cindy Sherman et Mickalene Thomas, entre autres.

Mera et Don Rubbel (et leur fils maintenant) repèrent les œuvres en visitant des studios d’artistes, des espaces d’art, des foires, des galeries, des biennales et des musées. Si le travail les saisit, ils creusent plus profondément, en menant des recherches et en parlant avec les artistes avant d’accueillir leur création dans leur collection. Le résultat est une curation merveilleusement vaste et profonde qui résonne et qui dissone. Une à deux heures de bonheur, que l’on soit averti ou pas.

La cerise sur le gâteau du musée : son restaurant basque et son patio.

L’espace du musée abrite un restaurant charmant et surtout absolument divin. Et surtout, une suisine particulierement rare a Miami, la cuisine basque (le seul à Miami à notre connaissance). Ce restaurant est le LEKU (l’endroit en Basque). Une journée parfaite et dans l’ordre que vous voulez : Une balade dans le quartier de Wynwood, la visite du Rubell Museum et un diner au Leku.

Enfin, trouvez le passage du patio. Assez-vous et profitez. Vous y serez bien.

Restaurant Leku au Rubell Museum à Miami, Floride

Restaurant Leku au Rubell Museum à Miami, Floride

Restaurant Leku au Rubell Museum à Miami, Floride. Crédit photo : Restaurant Leku

La recommandation de visite du Rubell Musuem par le French District

Amusez-vous à repérer les œuvres disséminées dans le musée de l’artiste japonais Yoshitomo Nara. Ses créations ne pourront pas vous laisser indifférent. Lisez leur titres sur les fiches murales et réfléchissez.

Nous vous souhaitons une très bonne visite du Rubell Museum.

Infos Pratiques