Les critères de sélection des universités américaines

Les critères de sélection des universités américaines

Mots Clés :

criteres, diplôme, école, étudiant, étudier, famille, lycée, SAT, scolarisation, université
Les critères de sélection des universités américaines

Fini le lycée ! Mais après ?

4 ans, c’est le nombre d’années que votre lycéen a pour s’affirmer, consolider ses acquis et s’épanouir, mais aussi pour préparer le terrain de son entrée à l’université. Que se passe-t-il donc une fois le « High School Diploma » en poche ? Quels sont les éléments que les Universités regardent avant tout dans le dossier des lycéens ? Comment se démarquer ? GPA, EAA, Freshman, qu’est ce que cela veut dire ? Voici quelques réponses pour mettre toutes les chances de son côté, pour l’entrée à l’université.

Le Lycée – Qu’est ce que c’est

Pour l’entrée au lycée américain, vous étiez prêt. Grâce à ça, le petit dernier a survolé les grades 8 à 12 avec sérieux, un peu d’acné et beaucoup de portes claquées, et le voici fin prêt à attaquer l’université aux Etats-Unis.

Les critères de sélection des universités américaines sont assez compétitifs et ne laissent pas toujours place à l’exploration de son moi intérieur pendant le lycée…

Le choix des matières optionnelles, des activités extracurriculaires, la place de l’élève au sein de son lycée, tout est épluché à la loupe par les comités d’admission, qui s’intéressent aux 4 ans de lycée, et non pas qu’à la dernière année.

Pour info, le Lycée se divise en 4 ans :

  • 9th Grade : Freshman, à 14-15 ans.
  • 10th Grade : Sophomore, à 15-16 ans
  • 11th Grade : Junior, à 16-17 ans
  • 12th Grade : Senior, à 17-18 ans.

Une excellence académique – Jusqu’à quel point ?

Grade Point Average

Le GPA, ou Grade Point Average, c’est en gros les notes, sur une échelle de 1 à 4, accumulées au long de l’année scolaire.

A- Excellent, 4/4
B- Bien, 3/4
C- Moyen, 2/4
D- Mauvais, 1/4
F- Pas du tout satisfaisant, échec, 0/4

Les universités regardent souvent le « overall GPA » des étudiants, c’est à dire leur GPA sur toute une année, et ceux pour leurs 4 ans de lycée. Les meilleures universités regardent évidemment le GPA dans toutes les matières, et s’intéressent particulièrement au choix des options.

Les notes ne sont pas seulement attribuées avec les contrôles ; c’est une évaluation régulière et continue, basée sur les devoirs faits à la maison (leur fréquence aussi), la participation pendant les cours, au cours des travaux de groupe, l’éveil de l’élève et sa volonté de réussir, son attitude en classe et sa capacité à penser.

Sachez justement que, lors des évaluations, que ce soit au lycée ou à l’université, les élèves ont généralement le droit à tous leurs cours pendant l’épreuve. Connaître l’histoire politique de l’Alaska par cœur ne compte donc pas, il faut savoir appliquer ses connaissances, prendre du recul et réfléchir de soi-même… Vous en pensez quoi ?

Class Rank – T’es combientième ?

Un autre élément intimement lié aux notes est le « class rank », ou la place occupée par l’élève au sein de sa classe, souvent matérialisé en pourcentages. Les meilleures universités regardent avant tout les candidatures d’élèves qui se situent dans le top 10-15% de leur classe.

Tout cela définit notamment le meilleur de la classe, ou « Valedictorian », à qui revient l’honneur de clore le discours de fin d’année, et le deuxième meilleur, le « Salutatorian », qui, lui, entame le discours de fin d’année.

Le SAT et le ACT

Le SAT et le ACT ne sont pas des tests obligatoires pour intégrer toutes les universités ; nombre d’entre elles considèrent qu’un seul test ne reflète pas les capacités d’un élève et préfère se fonder sur toutes ses notes.

Le SAT – Qu’est-ce que c’est ?

Le SAT Reasoning Test est un examen d’entrée national aux universités américaines, qui prend la forme d’un QCM à réaliser en 3h45. Les scores peuvent aller de 600 à 2,400, avec 3 épreuves de 800 points chacune : maths, écriture et lecture critique.

Le mieux reste de passer le SAT pendant la Junior Year, pour se permettre de le repasser si les résultats ne sont pas convenables.

Le ACT – Qu’est ce que c’est ?

Le American College Testing est un test standardisé lui aussi, avec 4 matières principales notées de 1 à 36 : anglais, maths, sciences et lecture, et un test de rédaction en option.

Quand y’en a plus, y’en a encore : On fait quoi après les cours ?

Les cours optionnels – Quand l’excellence n’est pas une option

Nombreuses sont les universités qui regardent de très près les options qu’un élève a choisies pour se décider. On ne parle pas seulement de latin ou grec, mais de journalisme, art, marketing, couture, sciences animales, préparation à l’armée (oui !), conduite, santé… Bref, de tout.

Le choix des cours optionnels au lycée n’est donc pas à prendre à la légère. Même si l’astrologie passionne votre ado, il vaudrait mieux choisir des matières dont la future université est particulièrement friande – business, beaux arts, philo, français…

Si le lycée ne propose pas telle ou telle matière, l’élève peut toujours s’inscrire dans un « community colleges » du coin, suivre le cours de son choix et avoir ainsi un avant goût de sa future vie universitaire.
1 pierre 2 cours.

Les Extra Academic Activities – Les copains après

Au-delà de ça, les activités extrascolaires (EAA) pèsent également très lourd dans l’étude d’un dossier, et tendent à démontrer l’individualité et la personnalité d’un élève.

Les universités les plus prestigieuses recherchent souvent la perle rare, celle qui excelle dans un domaine, qu’il soit sportif, théâtral, musical, académique… Il vaut d’ailleurs mieux s’adonner à une activité une seule, que s’essayer à plusieurs sans jamais percer.

Les EAA peuvent donc prendre la forme d’une activité sportive, d’un club de danse, d’échecs, de chant, de musique, de journalisme… Bref, des activités proposées au lycée ou non, qui ont lieu après la fin des cours – qui se terminent justement souvent assez tôt, vers 14h ou 14h30.

Le don de soi : le « community service » et le « volunteering »

Les lycées requièrent souvent de leurs élèves qu’ils s’investissent dans des activités d’intérêt général (on pense à l’état de Washington où ils doivent impérativement avoir fait 200 heures de « community service » au lycée) afin d’obtenir leur diplôme de fin d’année.

Les élèves peuvent également choisir de donner de leur temps en faisant du volontariat, dans n’importe quelle structure. Ces activités généreuses sont souvent appréciées des comités d’admission, et démontrent une fois encore l’ouverture d’esprit de l’élève, son altruisme et sa volonté de se dépasser – des valeurs chères aux écoles américaines.

Une fois ces 4 ans terminés, c’est parti pour l’université, son plein de rencontres, d’expérience, de souvenirs… Et il faut tout recommencer : trucs et astuces pour bien s’intégrer sur un campus américain et bien démarrer la fac du bon pied… Mais ça, c’est une autre histoire.

Crédits photos : usnews.com ; mercadobilingue.com

quotes

C'est pas nous qu'on l'a dit...

Lycée, ah ! Cimetière du temps de ma jeunesse.
All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.