Le Visa H-1B, le visa de travail tout puissant aux Etats-Unis

Le Visa H-1B, le visa de travail tout puissant aux Etats-Unis

Mots Clés :

carte verte, entreprise, Etats-Unis, immigration, travail, visa
Le Visa H-1B, le visa de travail tout puissant aux Etats-Unis

L’un des rares visas non-immigrants à pouvoir aboutir à une carte verte.

Il y en a peu : des visas de travail aux Etats-Unis, ces permis de travail temporaires qui vous permettent d’exercer votre activité professionnelle en Amérique. Parmi eux, le visa H-1B, le plus prisé mais aussi l’un des plus difficiles à obtenir en raison des quotas imposés par l’administration américaine et des conditions à remplir pour y prétendre. Quel est ce visa H-1B ? Quelles sont les conditions pour l’obtenir ? Pour combien de temps ? Réponses à toutes vos questions.

Le Visa H-1B, qu’est-ce que c’est ?

Le visa H-1B, visa de travail américain

Dans la jungle des visas américains, vous savez sans doute déjà qu’il en existe de plusieurs sortes :

– Les visas de tourisme et d’affaires : les visas B-1 et B-2 ;

– Les visas étudiants, plus les visas au pair : les visas F, M et J ;

– Les visas de travail, Graal suprême : les visas H-1B, H-2B, L1, P et O.

Le visa H-1B est donc un visa de travail américain, qui vous permet d’obtenir un permis de travail aux Etats-Unis ; ce visa constitue la majorité des visas de travail accordés par les services de l’immigration américaine.

 

Le Visa H-1B, entre quotas et loterie

Evidemment, le visa H-1B fait l’objet de nombreuses demandes tous les ans, et il n’est délivré qu’à certains étrangers, qui démontrent de qualifications ou compétences particulières, utiles à leur future entreprise américaine.

Il fait l’objet d’un quota : 65,000 visas H-1B sont délivrés tous les ans, dans le but de protéger les travailleurs américains, et 20,000 visas supplémentaires aux titulaires d’un diplôme d’études supérieures d’une université américaine – sur les 65,000, 6,800 sont réservés aux individus de Singapour et du Chili. Il y a tant de demandes que les dossiers sont sélectionnés par un processus de loterie.

De même, les services de l’immigration américaine (l’USCIS) n’acceptent que les demandes déposées au cours d’un laps de temps précis : les demandes sont déposées au 1er avril, pour débuter le 1er octobre de la même année fiscale.

 

Conditions d’obtention du visa H-1B

Démontrer une relation professionnelle entre l’entreprise et vous

Première condition, qui va de soi, il faut bien entendu qu’une entreprise américaine souhaite vous employer, et que vous puissiez justifier de cette relation employeur-employé.

 

Votre poste doit être spécial

Toujours dans le but de privilégier les Américains et protéger leur statut, le poste pour lequel votre visa H-1B est délivré doit être assez « spécial » pour justifier de vous employer vous, plutôt qu’un autre.

Le poste doit alors nécessiter un Bachelor Degree ou plus, que ce soit parce que c’est l’usage dans la profession ou que votre employeur le demande.

 

Votre poste doit être dans la lignée de vos études

Bien évidemment, si vous êtes diplômé de comptabilité, vous ne pourrez pas prétendre à ce poste en développement informatique.

 

Votre salaire doit être équivalent au salaire de base dans la profession

Comme son nom l’indique, le visa H-1B est un « visa de travail » ; finies alors les payes de stagiaire, vous devez recevoir un salaire qui correspond à celui payé légalement dans votre profession ; ces salaires sont déterminés par chaque Etat et soigneusement répertoriés par le DOL – Department Of Labor. Pour connaître le salaire qui devrait s’appliquer à votre poste, cliquez ici.

 

Le visa H-1B en pratique

Vous et votre carrière

Durée du Visa H-1B

Le visa H-1B est délivré pour une période de 3 ans, renouvelable une fois.

 

Transfert du Visa H-1B

Vous avez la possibilité de transférer votre visa H-1B d’une entreprise à une autre en cours de visa. « Transfert » est en soi bien un vulgaire mot, puisque rien n’est « transféré » entre le précédent employeur et le nouveau (à part l’employé). Les 2 employeurs n’ont pas à partager d’informations particulières, ni à être en contact.

C’est en réalité une nouvelle demande de H-1B qui est sollicitée, sans être soumise aux fameux quotas.

 

Le Visa H-1B et la Carte Verte

Il est possible de faire une demande de carte verte avant l’expiration de la 5ème année de votre visa H-1B. C’est donc l’un des rares visas de « dual intent », c’est à dire qu’un détenteur d’un visa H-1B (non-immigrant) peut faire une demande de Carte Verte alors qu’il est encore sous visa H-1B.

 

Vous et votre famille

Le visa H-4

Le visa H-4 est délivré aux époux(ses) des détenteurs d’un visa H-1B ainsi qu’à leurs enfants de moins de 21 ans et non mariés, pour la même durée que le visa H-1B de l’intéressé.

Les membres de votre famille peuvent toutefois prétendre à un autre visa, comme un visa étudiant J ou F pour vos enfant, ou un autre visa H-1B pour votre moitié.

Si, toutefois, ils avaient seulement un visa H-4, ils ne pourraient alors en aucun cas travailler aux Etats-Unis. Ce visa les autorise seulement à être présent sur le sol américain – et n’ont alors pas de numéro de Social Security. Ils peuvent toutefois ouvrir un compte bancaire aux Etats-Unis et passer leur permis de conduire aux Etats-Unis.

Note : Depuis 2015, certains détenteurs de visa H-4 sont autorisés à travailler, sous certaines conditions bien précises, après avoir obtenu la Form I-765, ou Application for Employment Authorization.

Voir le site de l’USCIS pour plus d’informations.

 


Le French District vous informe que toutes les informations contenues dans cet article sont données à titre indicatif et ne sauraient constituer des conseils juridiques. Ces informations sont également susceptibles de modifications et le French District vous invite à consulter un avocat d’immigration afin de les valider.

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.