Le parc du bout du monde est texan

C’est le grand méconnu du Wild Wild West. Le Big Bend National Park est pourtant le plus grand du Texas, avec plus de 320 000 hectares, situé aux confins de l’ouest sauvage texan, près de la frontière mexicaine. Des montagnes, des déserts, des rivières, des sentiers de randonnée, des vus panoramiques, des canyons, mais aussi la plus grande variété d’oiseaux de tous les parcs américains (450) et 1200 espèces de plantes… Une chose est sûre, vous n’irez pas au Big Bend National Park par hasard !

Quelques précautions à prendre avant le départ

  • N’oubliez pas votre pull car les températures chutent rapidement dans les montagnes du Chisos, situées à 2400 mètres d’altitude.
  • Le plein de votre voiture est à faire absolument, car on vous l’a dit, une fois sur place, vous serez loin de tout . Vous pourrez quand même ravitailler Titine à Terlingua, la ville fantôme du Rio Grande Village.
  • De l’eau à gogo : en hiver et à fortiori en été, les températures sont chaudes, voire accablantes et l’air est très sec… de quoi vous assoiffer en quelques heures. Prévoyez large (4 litres d’eau par personne et par jour… on a dit de l’eau !).
  • Vous trouverez tous les renseignements utiles une fois sur place auprès des rangers des différents Visitors Centers et  sur le site officiel du parc.

big-bend-national-park-texas-desert-montagnes-canyons-montagnes-chisos

Grimper : Quelques randonnées inoubliables

Le Lost Mine Trail

La randonnée la plus commune et prisée se situe au South Rim, mais elle est longue et un peu technique. Avis aux flemmards, le Lost Mine Trail est une excellente alternative et, on vous promet, vous en aurez plein les mirettes avec 2 fois moins d’effort – cette randonnée est longue de 7.7 km quand même. Comptez donc 3 heures de marche, pauses photos incluses.

La faune est superbe, on croise des biches et des geais bleus et même parfois des pumas et des ours, entre les dizaines de cactus. Une fois au sommet de Lost Mine Peak (presque 3 000 mètres !), vous pourrez admirer une vue à couper le souffle sur Pine canyon) Vous n’êtes pas si flemmard que cela finalement…

big-bend-national-park-texas-desert-montagnes-canyons-lost-mine-peak

Le Santa Elena Canyon Trail

Certes, vous allez devoir donner des mollets, mais quelle satisfaction une fois en haut avec un spectacle imprenable des falaises, abruptes hautes de 20 mètres et formées par le Rio Grande, qui plongent sur la rivière. Le sentier de 2,5 km est d’ailleurs classé comme étant l’un des plus spectaculaires du Big Bend.

Rouler-tourner sur le Camino del Rio

Plus de 70 km de virages et de paysages scéniques le long du Rio Grande, à travers le Big Bend State, avec des pentes et des remontées parfois très raides… vous l’aurez compris, ceux sujets au mal des transports ont des chances de rendre leur donut de ce matin s’ils ne regardent pas le paysage !

big-bend-national-park-texas-desert-montagnes-canyons-camino-del-rio

Se détendre au Big Bend National Park

Une virée au Rio Grande Village

Avec un dénivelé de 600 mètres, la route qui mène au Village est longue de 34 km et rejoint le désert dans la vallée et le fleuve Rio Grande. Sur place, vous pourrez casser la croûte sur l’aire de pique nique ombragée de Dugout Wells. Un vrai moment de sérénité devant l’immensité…

J’peux pas, j’ai spa : Se baigner dans les sources chaudes naturelles texanes

M. Langford était malade et décida de quitter son Mississippi natal pour s’installer au Texas, juste à côté des sources chaudes naturelles soi-disant miraculeuses. Le traitement naturel fonctionne bien et M. Langford, une fois guéri, se lance dans le tourisme thermal. Il ouvre dès lors sa propriété à tous et propose une grande variété de soins. De nos jours encore, une des attractions les plus populaires est de faire un premier plongeon dans les eaux chaudes (40 C) des sources naturelles, et un deuxième dans la rivière pour se rafraîchir.

texas-big-bend-national-park-summit-on-the-trail-rio-grande

Terlingua, es-tu là ?

Cette ancienne ville minière devenue fantôme, célèbre pour son festival annuel du chili, possède encore un cimetière historique et de nombreux monuments abandonnés… ainsi que le Starlight Theatre Restaurant & Saloon, avec des plats typiques et des soupes délicieuses.

Le bon conseil : Une des plus belles vues du West Texas peut-être appréciée depuis le Terlingua Porch, encore mieux au coucher du soleil. D’ailleurs, si la visite des villes fantômes ne vous fait pas peur, on vous conseille de lire notre article.

Camper près du Rio Grande

Ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est que le parc autorise les campeurs à y rester dormir seulement 14 nuits consécutives ou 28 par an au total. Cette mesure est destinée à protéger l’environnement et l’écosystème délicat des lieux.

Vous avez de la chance, le Big Bend National park est un parc qualifié de “Dark Sky” (ciel sombre) car exempt de presque toute pollution lumineuse, le ciel nocturne est inondé d’étoiles et les constellations sont visibles avec une clarté exceptionnelle. En campant dans l’un des terrains de camping du Big Bend, vous serez au premier rang de ce beau spectacle, en particulier par une nuit sans lune. La faune du parc y est ici incroyable : des hiboux, des attrapes mouches vermillons et une grande variété d’oiseaux originaux, voire rares vous tiendront compagnie.

Tout le monde vous le dira (nous, mais aussi les Rangers du parc), le meilleur endroit pour camper reste le Chisos Basin. N’oubliez pas une fois sur place d’adopter un comportement citoyen et écologique et ne gaspillent pas l’eau, précieuse dans le désert, ni en laissant un quelconque papier ou reste de votre séjour.

big-bend-national-park-texas-desert-montagnes-canyons-oiseaux2

Credit photos : goodfreephotos.com / facebook.com/BigBendNPS

Laisser un commentaire