Les bons conseils pour le bon investissement immobilier aux USA

Acheter un bien immobilier aux États-Unis est le rêve de la plupart d’entre nous. L’Amérique est ainsi une terre d’opportunités économiques uniques, notamment dans le domaine immobilier avec des biens qui, s’ils sont achetés dans de bonnes conditions, peuvent devenir des affaires lucratives à leur revente ou des placements sûrs pour se constituer un patrimoine. Pourtant, la langue, la diversité des procédures et l’immensité du marché immobilier américain sont autant de barrières à la réalisation d’un investissement immobilier aux USA. On vous dit tout (ce qu’on sait) !

Le fonctionnement du marché immobilier américain

Acheter un bien immobilier aux États-Unis est un terrain d’exercice complexe. En effet, ce continent de 50 États comporte autant de règles fédérales, d’état que parfois de spécificités locales. En effet, le marché des propriétés à usage d’habitation à Miami ou à Los Angeles n’est pas le même que celui des maisons à visée locative à Cleveland ou à Detroit. D’une manière générale, le MLS est l’outil de référence pour accéder aux biens immobiliers à la vente. Quant à la procédure d’achat d’un bien immobilier aux États-Unis, elle est assez similaire dans tous les États.

 

Le Multiple Listing Service

En France, chaque agence immobilière a un portefeuille de biens immobliers à la vente et à l’achat qui lui est propre. Il peut être parfois utile de solliciter plusieurs agents – qui auront donc des biens immobiliers différents – pour trouver et acheter le bien immobilier recherché.

En outre, tous les biens immobiliers aux États-Unis à vente sont regroupés sur un plate-forme unique appelée MLS (Multiple Listing Service). Ces biens immobiliers disponibles à la vente sont mis en publicité sur le site par des agents-courtiers (listing brokers). Ainsi, cela les aide à coopérer avec des agents qui ont des acheteurs potentiels.

Bien que le MLS puisse ressembler à une grande base de données nationale, il s’agit en fait d’un ensemble d’environ 700 bases de données régionales. Chaque MLS régional a ses propres listes de biens immobiliers, et les agents paient des cotisations pour accéder et afficher des biens immobiliers à l’achat sur chacun d’eux. Ce qui signifie que tous les agents immobiliers aux États-Unis ont accès à la même base de données. Il est donc inutile de contacter plusieurs professionnels pour vous aider à trouver une maison !

Le déroulement de l’achat d’un bien immobilier aux Etats-Unis (USA)

  • Chercher – et trouver- le bien immobilier

Traditionnellement, c’était le travail de l’agent immobilier de l’acheteur. L’agent recherchait dans le MLS les biens immobiliers correspondant aux critères de leur client, puis présentait les résultats. Ensuite, le client passait en revue les maisons disponibles, visitait le cas échéant, puis décidait de faire une offre ou renvoyait l’agent pour rechercher plus. Cependant, Internet a largement influencée cette étape. Aujourd’hui, de nombreux acheteurs de bien immobiliers recherchent des maisons directement en ligne via un site du MLS ou un portail immobilier. Par exemple, realtor ou zillow.

  • L’offre de l’acheteur

Si un bien immobilier séduit un acheteur, il fera une offre. L’offre est établie en collaboration avec l’agent immobilier qui peut vous conseiller sur le prix, les imprévus et d’autres facteurs. Il peut y avoir plusieurs va-et-vient entre l’agent de l’acheteur et l’agent du vendeur jusqu’à ce qu’un prix de vente final soit convenu.

  • Les inspections du bien immoblier

Le bien immobilier peut maintenant être inspectée. L’inspecteur évalue la propriété avec les dommages et les défauts. Les agents immobiliers négocieront les réparations de toute anomalie constatée.

  • La signature définitive

Avant le transfert officiel du bien immobilier, l’acheteur et le vendeur doivent passer par le closing. Le closing est la réunion officielle des 2 parties, avec chacun son agent immobilier et son avocat. À ce moment, tous les documents sont présentés pour signature. Ceux-ci comprennent un état financier de règlement, un certificat de titre attestant la propriété, un acte qui permet le transfert du titre et un acte de vente. Enfin, tous les frais de clôture, y compris la commission d’agent, seront également réglés à ce moment.

Lire aussi Comment financer son investissement immobilier aux États-Unis ?

Les professionnels de l’immobilier aux États-Unis

Le rôle primordial de l’agent immobilier

Pour acheter un bien immobilier aux États-Unis, deux parties peuvent échanger des biens immobiliers, mais le processus pour le faire est assez compliqué. Il y a des offres à négocier, des inspections à planifier et des mesures juridiques à prendre. C’est pourquoi la grande majorité des gens embauchent un agent ou un courtier immobilier (broker). 87% de toutes les maisons sont achetées ou vendues en utilisant un agent ou un courtier, selon les statistiques de la National Association of Realtors.

Par ailleurs, il y a énormément d’agents immobiliers francophones aux États-Unis, bien rodés aux procédures d’acquisition et de vente qui vous éviteront des écueils coûteux.

Une fois qu’un agent ou un courtier est impliqué, le processus d’échange de biens immobiliers aux États-Unis est prévisible et simple. Les propriétaires et les acheteurs jouent un rôle décisionnel, tandis que les agents prennent les devants dans la négociation et la finalisation de la vente. Mais ce n’est pas tout ! Un agent immobilier vous guide aussi dans toute la procédure de l’achat d’un bien immobilier aux États-Unis. Il vous conseille sur le type d’achat, le quartier, le potentiel du bien immobilier, vous oriente sur le financement bancaire. Alors pourquoi s’en priver ?

Le rôle de l’avocat

C’est l’autre personnage important d’une transaction immobilière aux États-Unis. Étant donné qu’il n’existe pas de notaire comme en France, l’avocat joue un rôle prépondérant. Les avocats en droit de l’immobilier aident les clients à régler des problèmes juridiques liés à l’immobilier résidentiel et commercial. Ils aident également aux litiges entre locataires et aux voisins, problèmes liés à la location commerciale et à la propriété privée.

En matière d’achat immobilier, les avocats examinent et préparent les documents immobiliers, déposent des privilèges et rédigent des actes. Ils garantissent qu’aucun privilège, servitudes et engagements n’est enregistré contre la propriété immobilière. Les avocats créent et enregistrent des documents au nom des clients, vérifient les ajustements, modifient les termes des contrats et accords et négocient les termes des accords de vente et d’achat. Pour cela, ils travaillent avec des investisseurs, des courtiers, des développeurs et d’autres avocats. Bref, l’avocat est indispensable !

Laisser un commentaire