Des rendez-vous sportifs pour se dépenser sans dépenser.

Pour sculpter son biceps, ouvrir ses chakras, ou simplement se sentir bien, l’homme sain et moderne fait du sport, et en particulier en Floride. Seul bémol, ce n’est pas gratuit et cela peut parfois constituer un véritable budget. Doit-on choisir entre une silhouette de sirène et un compte en banque déshydraté ? Non ! Heureusement, il existe à Miami des solutions pour se faire un corps d’Apollon et garder ses drachmes au chaud.

Un esprit sain dans un corps sain

Le yoga apporte la sérénité du corps et de l’esprit, mais bien souvent pas celle du porte monnaie  Les adeptes de la respiration vont rester zen : ils pourront trouver leur troisième œil gratuitement dans ces deux parcs de Miami :

Bayfront Park 
Quand ? les lundis et mercredis de 18h à 19h15, et les samedis de 9h à 10h15.

Riviera Park
Quand ? Tous les mercredis de 18h à 19h30 ; tous les niveaux sont acceptés.

Oleta Riviera Park : le plus grand parc urbain de Floride

Alors on danse ?

Les déhanchés du tango n’auront plus de secret pour vous, avec les cours gratuits du lundis soir à Miami Beach, au bar Tapas & Tintos. On peut y apprendre les rudiments de cette danse ou y perfectionner ses pirouettes, pour être la star lors des Milongas, ces soirées où l’on danse le tango. Les cours sont donnés par Diego Santana et Lorena Arrestia.

Cours de Tango et ensuite Milonga jusqu’à 2h du matin.
Tous les lundis soirs à 21h.

Lève toi et marche (ou cours) !

Le sport gratuit par excellence

Enfiler des chaussures et s’élancer sur le bitume, cela n’a jamais rien coûté, sauf la motivation de chacun. Pour ceux qui trouvent leur énergie auprès des autres, ou qui veulent partager le plaisir de courir, des groupes de course à pied sont organisés un peu partout à Miami.

Brickell Running Club

Les mardis à 19h.

Kendall Running Club

Les mercredis à 19h.

Nike + Run Club

les jeudis à 19h.

« Fun Runs »

Les mardis et les jeudis à 18h30.

Marcher à l’ombre et au vert

Miami, c’est aussi de magnifiques parcs nationaux où l’on peut faire le plein de chlorophylle. Avec plus de 4000 hectares de réserves naturelles entretenus par la ville, il est facile de trouver un endroit où planter son bâton et partir en balade.

Le parc national des Everglades dispose de nombreux sentiers, sur lesquels il convient de s’asperger d’anti-moustiques avant de partir en vadrouille.

Le conseil du French District : Visiter les Everglades en hydroglisseur et partir à la rencontre des alligators.

Le Big Cypress National Preserve comprend une piste d’une vingtaine de kilomètres qui fera la joie des aventureux : on peut y traverser des points d’eau et des marécages, et franchir des butes vertigineuses de… 3 mètres.

La tête dans le guidon

Vous avez bien un vieux cycliste, un casque dans vos affaires de sport, et un vélo dégonflé qui croupit au fond du garage ? C’est un bon début si vous souhaitez pédaler en groupe ou plutôt en masse, puisque les « Critical Mass » attirent parfois jusqu’à 1,000 cyclistes. Au programme, un tour dans downtown Miami autour de Government center, de 15 à 30 km environ selon les parcours.

La gym sans abonnement : les fitness courts and Vita courses

Les Vita courses sont des parcours de santé, les fitness courts, eux, sont de véritables terrains de jeux pour adultes, avec des équipements de fitness, de cardio et autres machines de torture (voir sur le site de la ville : MiamiDade.gov/Parks/Sports/Fitness.asp).

Les parcours de santé sont dispatchés dans 11 parcs publics de Miami. On y trouve entre 12 et 20 arrêts et chaque machine ou équipement dispose d’une présentation de son fonctionnement, histoire d’éviter un claquage au néophyte.

Les parcs Snapper Creek Bikeway et South Dade Park ont eux leurs propres terrains de gym extérieurs, avec des équipements complets de fitness : les “fitness courts”.

Si vous préférez encourager les sportifs, plutôt que de vivre personnellement la passion du sport, faites une pause au Lummus Park de South Beach. Ici, les bodybuilders, plutôt bien bâtis, s’entraînent à longueur de journée et adorent montrer aux passants leur musculature impressionnante.

Le seul sport que j’aie jamais pratiqué, c’est la marche à pied, quand je suivais les enterrements de mes amis sportifs.

Laisser un commentaire