Entre pinceaux et bouteille, place à l’art !

Un verre de vin à la main, un béret sur la tête, une moustache que vous lissez avec dédain… Vous vous y voyez déjà, artiste jusqu’au bout du pinceau, à gribouiller sur votre toile les tréfonds de votre âme torturée. C’est (presque) comme ça à Pinot’s Palette, ces cours de peinture drôles et rafraichissants où vous peignez ce qui vous passe par la tête en sirotant votre meilleure bouteille.

Une histoire de raisin qui s’est plantée un peu partout

Ouvert en 2009, Pinot’s Palette est né à Houston de la volonté de 3 originaux qui voulaient allier amusement et détente à nouveauté et apprentissage. L’idée leur est alors venue de combiner les plaisirs de tous les sens, par le biais de dégustations de vins pas comme les autres, où grande inspiration est liée à grands crus, et palette de couleurs à de bons verres.

En moins de 10 ans, le concept c’est répandu, jusqu’à s’installer aux 4 coins des Etats-Unis. Pinot’s Palette est aujourd’hui présent dans 34 états et au Canada, avec une vingtaine d’établissements au Texas. D’ailleurs, si vous êtes vraiment convaincus du principe, vous pouvez vous aussi être à la tête d’un Pinot’s Palette, en ouvrant une franchise.
Pour plus d’informations, cliquez ici.

Avoir le vin pour muse

Ouverts pratiquement tous les jours, les différents Pinot’s Palette vous fournissent le matériel de peinture (canevas, pinceaux, peinture, etc.) et vous laissent le choix d’apporter votre boisson – quoique certains établissements vendent également du vin – à verser dans des verres fournis, eux aussi, par la maison.

Différentes options sont disponibles, des cours de peintures avec des artistes locaux à des soirées privées où vous pouvez peindre en toute intimité avec vos amis, à des après-midis de « team building » entre collègues de bureau.

Infos pratiques

Pino’s Palette

Voir les différentes adresses au Texas sur : PinotsPalette.com/Locations
Pour obtenir plus d’informations, rendez-vous sur : PinotsPalette.com

Crédits photos : facebook.com/PinotsPalette

Le style se juge comme le vin : il suffit d’avoir du goût.

Laisser un commentaire