Hamilton Pool Preserve, à une petite d’heure d’Austin

Hamilton Pool Preserve, à une petite d’heure d’Austin

Mots Clés :

aquatique, geologie, nature, piscine, piscine naturelle
Hamilton Pool Preserve, à une petite d’heure d’Austin

Une piscine taillée dans la pierre et claire comme de l’eau de roche en pleine nature.

La piscine publique, c’est souvent un bonnet de bain trop petit et un slip qui colle, un monsieur biscoto qui vous vole la vedette et un rhume en attendant la douche. Hamilton Pool Preserve au contraire, c’est une piscine naturelle tout droit sortie d’un décor de « Jurassic Park, les Dinosaures font plouf » ; véritable bijou archéologique, cette piscine est nichée dans une ancienne grotte rongée par l’érosion. A vos maillots !

Un site naturel peut en cacher un autre

A l’origine, il n’y avait qu’un monticule de roches. Le seul point d’eau connu de la région était la Pedernales River, à un peu plus d’un km de là. Pourtant la nature réserve parfois de belles surprises. Au fil du temps, l’érosion a fait son ouvrage en creusant la pierre, lentement mais sûrement.

Cet article vous est présenté par...
Au point qu’un jour, ce qui pouvait sembler être une colline s’effondra tout simplement sur elle-même, dévoilant un site naturel exceptionnel. Une rivière souterraine creusait elle-même la roche sous le monticule depuis des milliers d’années. Ce qui n’était jusqu’alors qu’une caverne, a pour la première fois vu la lumière du jour.

Difficile de rester coi devant un tel spectacle, digne d’un paradis perdu. Alimentée par une cascade d’environ 15 mètres, cette piscine naturelle est partiellement abritée par le reste du dôme de roche qui existait auparavant. Les bords accidentés de ce plafond semblable à une coquille d’œuf brisée, et les stalactites de pierre qui ornent celui-ci témoignent de l’incroyable force de l’érosion. Rajoutez à cela la végétation qui s’est développée de manière un peu anarchique, et vous avez un site sauvage à couper le souffre.

Veni, Vedi, Veci

Si l’érosion naturelle a nécessité des milliers d’année pour dévoiler cette piscine magnifique, l’homme n’a eu besoin que de quelques siècles pour en dégrader l’environnement… – On la connaît cette histoire, non ? Les premiers indices de présence humaine remontent à 8000 ans avant JC, mais les tribus indiennes qui y vivaient alors (les Tonkinawa et les Lipan principalement) semblaient le faire en harmonie avec mère nature.

C’est au XIXème siècle que les ennuis ont commencé, lorsqu’une famille d’immigrants allemands (les Reimer) a racheté l’emplacement aux premiers propriétaires, les Hamilton. Eux qui souhaitaient y élever du bétail ont bien sûr été ravis lorsque leur jeune fils a découvert cette nouvelle source d’eau. Face à la beauté de l’endroit, la famille Reimer s’est rapidement doutée de son attrait touristique et n’a pas perdu de temps pour l’ouvrir au public.

L’affluence n’a cessé de s’amplifier au fur et à mesure que la réputation de l’Hamilton Pool se propageait et que les moyens d’accès se développaient. A partir des années 1960, il était difficile de ne pas y trouver foule. Malheureusement, l’environnement a vite été dégradé, l’eau polluée, les sols salis… La faune et la flore locale qui avait déjà pâtis de l’appétit du bétail des décennies auparavant, n’allaient pas se remettre de cette présence humaine trop invasive.

La Hamilton Pool Preserve, la nature a repris ses droits

Face à la dégradation environnementale dramatique, l’administration locale a réagi, pour préserver ce patrimoine exceptionnel. En 1985, le Comté de Travis achetait les 94 hectares de terrain et préparait un plan de restauration de grande envergure. En quelques années, des espèces végétales et animales qui avaient plié valises ont pu revenir croître et s’épanouir en paix. En 1990, la Hamilton Pool obtenait finalement le statut de réserve naturelle.

Aujourd’hui, le site a retrouvé une grande partie de sa splendeur passée grâce à une politique de préservation efficace. Par exemple, la qualité de l’eau est surveillée de près, au point que la baignade peut être interdite dans certaines situations. Mais ne faites pas la tête, c’est grâce à ces mesures que la Hamilton Pool abrite une telle faune et flore. Il n’est aujourd’hui plus impossible de faire quelques brasses et de tomber nez-à-nez avec une tortue.

hamilton-pool-preserve-piscine-naturelle-grotte-austin-05-2

Une journée dans l’enclave enchantée

Après avoir franchi l’épreuve de garer votre voiture dans un parking souvent plein à craquer, vous avez un petit quart d’heure de marche pour atteindre l’eldorado. Et vous ne le regretterez pas.

Vous pourrez bien sûr piquer une tête dans l’eau cristalline et vous faire « masser » les épaules par la cascade, en prétendant que, oui, c’est fort agréable.

Puis, pour vous sécher, vous pouvez entamer une petite marche à pied sur un sentier qui fait le tour de la cavité pour étudier cette merveille de la nature sous tous les angles. Vous pourrez également suivre le chemin vers la Pedernales River dans laquelle se jette l’eau de la Hamilton Pool.

Enfin, les biologistes en herbe pourront partir à la recherche des différents fossiles incrustés dans la roche et préservés de l’érosion. Les yeux de lynx peuvent chercher des espèces animales protégées et rares comme la Paruline à dos noir (« Golden-cheeked warbler ») ; un indice : son dos est noir.

Attention cependant, comme dans les musées, il ne faut toucher qu’avec les yeux et ne pas sortir des sentiers. Laissons une chance aux générations futures de perdre la tête à chercher cette fameuse Paruline…

Bon à savoir

  • Avant le départ, il est essentiel d’appeler ou de se renseigner sur la situation : s’il y a foule – la plupart du temps donc – se garer devient une vraie mission impossible. Par ailleurs, la baignade n’est pas toujours autorisée au vu des conditions naturelles. Il vaut donc mieux passer un coup de fil (
    512 264 2740) pour ne pas manquer le principal.
  • Sur place, vous trouverez des sanitaires et des tables de pique-nique mais aucun snack ; prévoir donc de l’eau et de quoi grignoter.
  • Malheureusement votre chat Tiffou peut vouloir attenter à la vie de Jocelyne la Paruline… Les animaux de compagnie ne sont donc pas autorisés dans la réserve.

Infos Pratiques

Plus d’entrées possibles après 17h30. Les portes ferment à 18h.
Visites guidées d’octobre à avril, tous les samedis à 10h si la météo le permet.

Pour tout connaître de la situation de la Hamilton Pool Preserve, appelez le 512 264 2740.

15$ par véhicule (Les cartes de crédit ne sont pas acceptées)

Hamilton Pool Preserve

24300 Hamilton Pool Rd.
Dripping Spgs, TX
78620

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :

Parks.TravisCountytTXg.gov

Crédits photos : vector-graphics.com ; extasio.tumblr.com

Photos

Carte

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.
  • Viviane Caussel

    Bonjour
    Quelle est la hauteur du point le plus haut de la coupole de la grotte jusqu’à la surface de l’eau svp ?
    Merci