Des faits, des chiffres, des évènements que vous ne verrez nulle part ailleurs

Les grandes villes de ce monde ont toutes quelque chose de singulier, rien qu’à elles. Mais à New York, l’unicité se conjugue au pluriel. Ainsi, les endroits les plus improbables pour travailler se payent à prix d’or, la concentration des richesses est juste incroyable, les salaires atteignent des sommets, et certains monuments ont un code postal à eux seuls. Mais voyez plutôt par vous-même.

Harvard ou musicien de métro, même combat

Oui, mais pas pour les raisons que vous croyez. Car jouer de la musique sous la ville de New york se mérite et la sélection est très rude. C’est la Metropolitan Transit Authority de New York qui est en charge de l’organisation des auditions des musiciens du métro. Le programme a été lancé en 1985, à une époque où les sous-sols du métro de New York étaient un endroit peu sûr et pas très recommandable pour gratter sa guitare. Mais ça, c’était avant. Car désormais, le métro est sûr et les passagers affluent, alors le programme Music Under New York n’a jamais été aussi populaire. Les musiciens n’ont pas besoin d’un permis pour travailler légalement dans le métro mais en obtenir l’autorisation n’est pas facile: cette année, le programme a reçu 230 candidatures pour 25 places, ce qui place le taux d’acceptation dans le rang d’une école de l’Ivy League. On comprend alors qu’être accepté à Music Under New York, c’est une sacrée carte de visite.

Des PV, il y en aura pour tout le monde !

La seule vraie mission impossible pour un habitant de la Grosse Pomme, c’est de se garer à New York  et les autres grandes entreprises de livraison commerciale n’échappent pas au problème. Ainsi, UPS et FEDEX reçoivent jusqu’à 7 000 contraventions de parking par jour, contribuant à apporter 120 millions de dollars de revenus à la ville de New York. Pourtant, traiter toutes ces infractions de stationnement s’est transformé en un tel cauchemar bureaucratique pour la ville qu’elle a mis sur pied un programme qui réduit ou annule les PV si l’entreprise renonce à son droit de les contester. Et ça marche ! 770 000 audiences au tribunal ont déjà été évitées et l’économie de frais administratifs s’élève à 1 million de dollars par an environ. À quand pour les particuliers ?

Gros chiffres, gros sous

Ils sont en effet impressionnants : Le nombre de millionnaires à New York à augmenté de 63% depuis 2009. D’ailleurs, 1 New Yorkais sur 25 serait millionnaire selon une étude récente publiée dans la LA Times.

Donc, si l’on calcule bien, cela représente 390 000 personnes, soit, 4.63% de la population de la Grosse Pomme. Ça fait beaucoup.

Une Ivy League ou un stand de hot dog, il faut choisir

new-york-city-unique-specifique-insolite-hot-dogCar cela vous coûtera environ la même chose. On s’explique : Le premier prix d’un loyer annuel pour avoir le droit de s’installer vers le célèbre poumon vert de Manhattan et y vendre des snacks et des rafraîchissements est de l’ordre de 100 000$, à peine plus qu’une année de scolarité tous frais inclus dans une prestigieuse université de la côte Est, Et on ne vous parle pas (ou plutôt si, on vous en parle, car c’est assez dingue) du stand de Mohammed Mastafa, installé près du zoo de Central Park au niveau de 5th Avenue et 62nd Street, qui doit verser chaque année à la ville un loyer de 289 500 $ ! Son stand est d’ailleurs appelé “ le stand d’un demi million”, car c’est la somme qu’il doit atteindre chaque année en ventes, pour joindre les 2 bouts.

L’Empire State Building a un code postal à lui tout seul

La célèbre tour se trouve dans les limites géographiques du code postal 10001 de Manhattan, qui s’étend de l’est de la 5e Avenue à entre les 25e et 35e rues. Depuis 1980, cependant, l’Empire State Building possède un zip code unique : 10118.

Bon, on avoue, le monument new-yorkais n’est pas le seul à avoir un code postal particulier : La Maison blanche (Washington DC 20500), le Dodger Stadium (Californie 90090) et la Willis (Sears) Tower (Illinois 60606) ont également le leur.

Plus on est serrés, plus on vit

Avec plus de 8,5 millions de personnes vivant sur 790 km2, New York est la ville la plus densément peuplée des États-Unis. Et si Manhattan avait la même densité de population que l’Alaska, seulement 28 personnes y habiteraient !

Crédit photo : Flickr, PXHere,

Laisser un commentaire