Des hauts et des bas, par monts et par vaux, l’Amérique à l’état brut

Les États-Unis regorgent d’innombrables variétés de merveilles naturelles. Des imposantes forêts de séquoias, des montagnes majestueuses, la beauté étincelante des côtes, Mère Nature n’a certainement pas oublié le continent. Parmi ses atouts les plus impressionnants, ses dizaines de canyons, qui offrent des paysages à couper le souffle et abritent une faune et une flore insoupçonnées. L’Arizona et l’Utah sont des états particulièrement bien lotis avec plusieurs canyons absolument superbes, en voici une sélection totalement subjective. Attention les yeux !

Les canyons d’Arizona

Antelope Canyon – Arizona

La petite histoire

Propriété des indiens Navajos, son nom signifie “ l’endroit où l’eau coule à travers les rochers”. La légende raconte qu’une jeune indienne qui cherchait son mouton égaré est tombée par hasard sur ce canyon.

On voit quoi ?

Situé dans le Nord de l’Arizona à côté du Lac Powell, le Canyon est composé de deux gorges bien distinctes. Il y a l’Upper Antelope Canyon avec notamment le Slot Canyon, et le Lower Antelope Canyon. Les canyons sont des passages étroits qui mènent à plusieurs centaines de mètres de l’embouchure. Ils sont sculptés dans le grès rouge pendant des millénaires par les pluies d’inondation saisonnières et le vent. Enfin, les magnifiques angles en pente des rochers se combinent pour donner des paysages à couper le souffle.

Pour voir le Antelope Canyon, un permis et un guide sont nécessaires. Trouvez donc le guide d’abord, il vous aidera à acheter un permis.

Par ailleurs, si vous avez la possibilité de visiter Antelope Canyon, privilégiez de le faire à midi lorsque plus de lumière pénètre dans le canyon, vos photos seront superbes. De plus, les meilleurs mois pour visiter le canyon sont entre fin mars et début octobre. Là encore, les faisceaux lumineux pénètrent plus profondément dans le Upper Antelope Canyon, ce qui crée un phénomène unique.

Enfin, si vous privilégiez la randonnée, allez plutôt vers Lower Antelope Canyon, moins bondée et plus propice au trekking.

On a vraiment aimé

Hormis les fameuses volutes naturelles et le jeu de lumières qui se donne en spectacle, Antelope Canyon est proche de Horseshoe Bend, du Grand Canyon et de Monument Valley. Tous les trois exceptionnels. De belles vacances en perspective !

On a moins aimé

La horde de touristes qui font la queue pour prendre exactement la même photo. Prenez donc votre mal en patience, les autres doivent sûrement penser la même chose que vous.

CANYONS-usa-les-plus-beaux (5)

Monument Valley

La petite histoire

Jusqu’aux années 1930, Monument Valley était un endroit obscur et rarement visité. Les seuls à vraiment prendre conscience de la beauté de cet endroit étaient les Indiens Navajo qui vivaient sur la terre. Lorsque John Ford a présenté ce paysage dans ses films bien connus (y compris Stagecoach et Rio Grande), Monument Valley a commencé à connaître une certaine popularité.

Monument Valley a figuré dans beaucoup de films populaires, notamment Forrest Gump, National Lampoons Vacation, Mission: Impossible II, 2001: A Space Odyssey, Westworld.

On voit quoi ?

Encore un canyon de toute beauté qui appartient aux Navajos. Ce qui veut dire que la visite de la “Vallée des Monuments” est plus stricte qu’ailleurs, en territoire américain. En effet, la Nation Navajo a sa propre gouvernance et son système judiciaire qui fonctionne avec son propre président.

Vous pouvez commencer par Tribal Park Loop. C’est une boucle de 17 miles, également appelée Valley Drive, avec une route panoramique passant devant les sites les plus populaires de Monument Valley. C’est une route de terre et de gravier qui commence et se termine au Monument Valley Visitor Center. C’est la seule partie de Monument Valley que vous pouvez visiter sans prendre de tour guidé. Pour sortir de Valley Drive et explorer davantage, vous devez planifier une visite avec l’une des nombreuses entreprises de guides (plus de 30). Il y a 27 points de vues au total, tous avec un nom et une histoire pour les Navajos.

On a vraiment aimé

Les Trois Sœurs, ce groupe de minuscules pinacles, vestiges érodés d’une crête étroite s’étendant vers le sud.

On a moins aimé

Le côté commercial et trop organisé de la visite, qui gâche un peu de la beauté naturelle du lieu.

CANYONS-usa-les-plus-beaux (4)

Grand canyon – Arizona

La petite histoire

Véritable chef d’œuvre géologique, le Grand Canyon et son parc sont visités chaque année par environ 5 millions de visiteurs. Son étendue et son âge en font un véritable livre de l’histoire de notre Terre avec des roches vieilles d’1,7 milliards d’années…

On voit quoi ?

Ce parc s’étend sur plus de 8 000 mètres d’altitude et a une étendue de 500 000 hectares sur 450 km de long (plus grand que le Rhode Island). Il a été reconnu patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1979. Creusé par la Colorado River, le Grand Canyon offre des couleurs incroyables et des panoramas inouïs.

On a vraiment aimé

À dos de mule, en hélico, en avion, en rafting, ou encore en trekking, le Grand Canyon est décidément le canyon de notre coeur.

On a moins aimé

On cherche encore.

CANYONS-usa-les-plus-beaux (3)

Horseshoe Bend – Arizona

La petite histoire

La formation a été créée au cours d’un milliard d’années et a été causée par l’écoulement continu de l’eau à travers les parois du canyon. Il a une profondeur équivalente à un immeuble de 100 étages.

On voit quoi ?

Vu d’en haut, une courbe en forme de fer à cheval du Fleuve Colorado entourée de parois rocheuses hautes de 350 mètres. Il s’agit d’un ancien plateau creusé uniquement par l’érosion. Époustouflant. Mais le paysage est tout aussi magnifique vu d’en bas, en louant un kayak ou en faisant du rafting sur le Colorado.

On a vraiment aimé

Un canyon peut en cacher un autre. À côté du Horseshoe Bend se trouve le Secret Canyon, plus connu sous le nom de Horseshoes bend Slot Canyon. Parfait quand on veut éviter les foules de visiteurs de l’Antelope Canyon et avoir un aperçu du même type de paysage.

CANYONS-usa-les-plus-beaux (2)

Les canyons d’Utah

Bryce Canyon

La petite histoire

C’est le petit jeune des canyons. Alors que certaines roches des canyons voisins ont des milliards d’années, celles situées à Bryce Canyon n’ont que 65 millions d’années. Enfin, malgré son nom, ce n’est pas un canyon, mais un amphithéâtre naturel, nommé d’après Ebenezer Bryce, un pionnier mormon de 45 ans ayant commencé l’élevage dans la région.

On voit quoi ?

Les “hoodoos”, ces fameuses tourelles de pierre ocre ou pourpre, formées par le passage de l’eau, de la glace et de la gravité depuis des millions d’années. Dans de rares cas aussi, on peut croiser des ours et des lions des montagnes (on a dit “des rares cas” !)

On a vraiment aimé

Le spectacle de couleurs différentes des roches, selon l’heure de la journée.

On a encore plus aimé

La plupart des régions rurales des États-Unis offrent 2500 étoiles visibles par nuit claire. À Bryce Canyon, ce nombre grimpe à 7500. Levez les yeux !

CANYONS-usa-les-plus-beaux (1)

Zion National park

La petite histoire

Extrêmement diversifié, le parc national de Zion comprend des montagnes, des canyons, des buttes, des mesas, des monolithes, des rivières, des canyons à fente et des arches naturelles.

On voit quoi ?

À cause de sa topographie accidentée, la visite de Zion est impossible à faire en une journée. Dômes colorés, falaises et canyons font de ce parc un lieu riche en diversité géologique. En effet, il est à mi chemin entre paysages désertiques et montagnes rocheuses et diversifié également par sa faune et flore. Par ailleurs, Zion Canyon est une longue vallée verdoyante, creusée depuis des millions d’années par la Virgin River. Sur place, plusieurs points de vues offrent des panoramas superbes, comme le Court of Patriarchs Viewpoint qui permet d’observer les 3 Patriarches. Mais le vrai intérêt de Zion réside dans ses trails, Angels Landing Trail étant le plus spectaculaire. Attention, débutants s’abstenir ! Cette randonnée en lacets sur 450 mètres de dénivelé est difficile et comporte des passages délicats.

On a vraiment aimé

La Zion Canyon Scenic Drive, une superbe route de 15 km environ, qui remonte le canyon, le long de la rivière.

On a encore plus aimé

Parmi les nombreuses arches de Zion, deux se distinguent: Crawford Arch et Kolob Arch. Crawford Arch est le plus visible, accroché à la base de Bridge Mountain à 300 mètres au-dessus du fond du canyon.

CANYONS-usa-les-plus-beaux (8)

Nine Mile Canyon

La petite histoire

Le canyon, nommé en référence à Nine Mile Creek, mesure en fait de 40 miles de long. Il contient la plus grande collection d’art rupestre des anciens Indiens d’Amérique du Nord.

On voit quoi ?

Ce n’est pas un canyon comme les autres, car il est un musée en plein air. Certains des arts rupestres (art sur la pierre et la roche) les plus spectaculaires de l’Utah se trouvent dans le Nine Mile Canyon, au nord-est de Price. Appelé “la plus longue galerie d’art du monde“, il abrite de nombreux panneaux d’art rupestre, dont le célèbre “Hunter Panel“. Enfin, la plupart de l’art rupestre a été créé par les Indiens Fremont qui occupaient cette région il y a environ 1 000 ans.

On a vraiment aimé

Les différentes pistes cyclables du canyon passent par de vieilles fermes, des ranchs en activité et beaucoup de beaux paysages, en plus de l’art rupestre partout!

CANYONS-usa-les-plus-beaux (9)

Vous êtes à la recherche d’une voiture de location lors de votre roadtrip aux États-Unis?
Écrivez-nous!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Laisser un commentaire