Surprendre ses papilles avec le plaisir des tables d’ailleurs.

Les sushis, vos parents connaissaient déjà, l’italien du coin, vu, revu, et trop vu, la cuisine fusion ? So 2015. Vous, ce que vous recherchez dans votre assiette, c’est du neuf au goût d’ailleurs, de l’insolite pour une aventure culinaire dans des marmites lointaines et exotiques. A vos fourchettes ! On vous emmène dans des contrées où vos papilles vont dire Encore.

Perse – Lavash

C’est comment ?

Un restaurant où on se sent bien. D’abord, grâce à l’accueil simple et chaleureux, un décor oriental très cosy, ensuite aussi, grâce à une carte des plus variées en plats typiques.

On goûte

Le Jeweled Rice, qui regorge d’épices et de fruits secs. Les Kebabs au poulet eux aussi sont une valeur sûre de la maison.

Attention, réservations recommandées.

Infos pratiques

Suède – Pläj

C’est comment ?

cuisines-du-monde-restaurant-exotique-insolite-san-francisco-plaj

Un vent de Scandinavie est venu souffler sur ce petit restaurant de Hayes Valley, qui ne cède cependant pas aux clichés. Ambiance intime, décoration douce et soignée, et carte aux plats traditionnels, parfois modernisés, avec quelques entorses américaines – il en faut bien.

On goûte

Le tartare de Wapiti, vraiment très frais et original et les boulettes de bœuf ! On vous promet qu’elles sont bien meilleures que celles servies chez IKEA…

Infos pratiques

Senegal – Bissap Baobab

C’est comment ?

cuisines-du-monde-restaurant-exotique-insolite-san-francisco-bissap-baobab

Un restaurant qui a une histoire : celle de son propriétaire, Marc Olivier Senghor, le petits fils du président du Sénégal Leopold Senghor, qui a déposé ses valises à San Francisco en 1989 et qui est devenu “Marco”. Son restaurant deviendra vite populaire ainsi que le club de jazz attenant, Little Baobab, avant qu’il ne ferme en 2013 suite à un incendie.

On goûte

Les Wraps Afro gorgés de mangue et de poulet au curry, et leur cuisine entièrement parfumée de gingembre, de tamarin et d’hibiscus (même en jus).

Infos pratiques

Special Ramen – Izakaya Sozai

C’est comment ?

Un petit resto qui ne paye pas de mine, mais avec un décor cosy et tout propre.

On goûte

Iza… Izaka quoi ? Peu importe, ce que vous retiendrez ici, c’est le doux parfum des nouilles qui nagent dans la citronnelle, les Yakitori, ses brochettes de viande typiques ou l’excellent saké qui réchaufferait un Inuit en hypothermie. Sans oublier tout un tas de petites fritures que vous regretterez sûrement d’avoir avalé ensuite, mais qui sont tellement bonnes, ici et maintenant.

Infos pratiques

Russe – Red Tavern

C’est comment ?

Rouge comme la décoration et les banquettes moelleuses.  Rouge, comme la fameuse soupe à la betterave et au chou qui vous sera servie en entrée. Rouge comme votre tête cramoisie, après la vodka offerte par la maison pour digérer votre Goulash Hongrois.

On goûte

Le Golubtsy, ces petits roulés de chou farcis au bœuf, au riz et aux petits légumes.

Infos pratiques

Sud Africain –  Amawele’s South African Kitchen

C’est comment ?

Quand 2 sœurs jumelles originaires de la petite ville de Durban débarquent à San Francisco il y a plus de 20 ans, avec leurs valises pleines de recettes du pays et d’audace pour les cuisiner dans ce petit bout de restaurant, Amawele’s(« jumelles » en Zulu),qui mérite pourtant le détour.

On goûte

Les curries de poulet et de crabe, leurs entrées « paleo » et le Frikadella, les boulettes de viande façon Sud Africaine. A tester aussi, leur thé au Rooibos, cette racine indigène aux vertus anti-oxydantes et calmantes.

Infos pratiques

Laisser un commentaire