The Wild Horse Sanctuary

The Wild Horse Sanctuary

Mots Clés :

animal, balade, cheval, ranch, the wild horse sanctuary
The Wild Horse Sanctuary

Quand l’herbe est plus verte entre les clôtures.

Crinières sauvages, tension proche de zéro et remèdes de cheval ; ce n’est pas un topo de votre état un lendemain de soirée, mais le quotidien au Wild Horse Sancturay : ce paradis sur terre recueille équidés sauvages et leur promet une nouvelle santé et beaucoup d’amour au milieu de prairies grasses.

La petite écurie dans la prairie

La triste vérité sur les chevaux sauvages du Grand Ouest, c’est que les 30,000 qui gambadent encore sans filets et sans rênes sont destinés à être capturés et mis en enchères publiques – avant de terminer chez des particuliers, dans des clubs… ou une assiette.

Cet article vous est présenté par...
Plutôt que de laisser 80 chevaux qui vivaient en liberté se faire éliminer, les fondateurs du Wild Horse Sanctuary ont décidé de consacrer leur vie à les sauver et à leur concocter un petit nid douillet. C’était en 1978.

Ils ont alors eu l’idée de lancer une campagne de levée de fonds afin d’attirer l’attention du public sur ces chevaux, rapprochant leurs histoires à celles de milliers d’autres équidés des Etats-Unis entiers.

 

Le sanctuaire qu’ils ont créé se situe sur 2,000 hectares de nature et regroupe aujourd’hui plus de 200 compagnons à 4 pattes ferrées. Leur but ? Protéger et entretenir ses chevaux sauvages, qu’ils considèrent comme des « trésors vivants nationaux ».

Votre chevauchée sauvage

Le sanctuaire est riche en histoire, et contient différentes preuves de la vie des Indiens sur ces terres : des pointes de flèches, des pétroglyphes (des dessins gravés sur des pierres), des vestiges de campements… Le ranch est lui-même situé sur le site d’une ancienne cour de justice – avec un arbre à pendaison en prime.

Pendant les mois tièdes de printemps et chauds d’été, le sanctuaire organise des camps et balades à cheval, dans un but lucratif mais aussi de pur partage. Vous pouvez partir 2, 3 ou 4 jours à cheval ou à dos d’âne dans la belle nature californienne.

Vous alternerez entre sentiers rocailleux avec des pierres de volcans, des sous-bois frais, des clairières à la douce luminosité, avant de faire une halte bien méritée au campement sur les bords du Lac Vernal. Les soirées se déroulent alors au coin du feu, autour d’une petite tambouille préparée dans la cuisine commune, avant de dormir dans une petite cabane en bois, au milieu de la nature.

Il y a aussi l’option « apprenti cowboy », où vous partez à dos de cheval pendant 5 ou 6 jours et conduisez les vaches et leurs petits au milieu de la pampa. Contacter le Ranch Carey  

530 233 2517.

Infos pratiques

The Wild Horse Sanctuary

5796 Wilson Hill Rd
Shingletown, CA 96088
530 474 5770 – Joignable les mercredis et jeudis de 9h à 15h.

WildHorseSanctuary.org

 

quotes

C'est pas nous qu'on l'a dit...

Qui est tombé de cheval dit à l’âne qu’il a voulu descendre.

Photos

Carte

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.
  • liaisonsus

    Les chevaux sauvages sont en competitions avec la grande Industrie du bétail qui se sert des pâtures publiques pour leur bétail. En plus, souvent ils ne payent pas leurs impôts et le BLM ( Bureau of Land Management) corrompue et en bise bise avec la grande Industrie du bétail.Follow the money.