La santé au naturel

sante-naturel-interview-sylvie-beljanski

Une interview de Sylvie Beljanski, fondatrice et directrice de Maison Beljanski, une entreprise new-yorkaise consacrée à une approche naturelle de la santé – Membre du French District.

[French District] - Cet article a été diffusé dans la newsletter du French District.
Abonnez-vous gratuitement pour être parmi les premiers à lire nos nouveaux articles.

Pouvez-vous retracer les grandes lignes de votre parcours ?

Avocate au Barreau de Paris, je me suis expatriée en 1995 pour rejoindre une “law firm” à New-York puis j’ai décidé de rester pour créer ma propre entreprise, et poursuivre les travaux de recherches de mon père, le Dr es-Sciences Mirko Beljanski.

Pourquoi cette passion pour votre métier ?

Intellectuellement et humainement, j’ai la chance unique de pouvoir faire une différence dans la vie des gens, avec une approche santé naturelle et non toxique.

Pour quelles raisons vous êtes-vous expatrié ?

Je suis américaine par naissance et l’Amérique faisait naturellement partie de mon parcours, même si j’ai grandi en France.
J’ai été séduite par l’accueil que j’ai trouvé ici pour mon projet.

En quoi la pratique de votre métier aux États-Unis est-elle différente de celle en France ?

J’ai trouvé aux Etats-Unis une liberté de création qui n’aurait pas été possible en France, où, malheureusement, des décisions sont parfois prises plus pour des raisons politiques que scientifiques.

Est-ce difficile de se faire une place dans votre secteur aux États-Unis ?

Créer son entreprise est toujours difficile, et demande un engagement complet et soutenu au fil du temps. L’Amérique est un marché énorme où il y a beaucoup de concurrence. Mais aussi des opportunités formidables grâce notamment à des rencontres avec des gens qui ont cru en moi et m’ont fait confiance.

Quelle est votre plus belle rencontre aux États-Unis à ce jour ?

Dans les années 90, j’ai eu la chance de rencontrer un médecin qui a tout de suite reconnu l’importance des travaux de mon père en matière de lutte contre le cancer et m’a invitée à donner une conférence. Cette première conférence fut déterminante pour la suite et maintenant je donne de nombreuses présentations au nom de la Fondation Beljanski.

Parmi vos différentes expériences d’expatrié, quelle est celle qui vous a le plus appris et pourquoi ?

J’ai la chance de pouvoir définir des programmes de recherche en partenariat avec de grandes universités américaines, et le bonheur de lire des publications confirmant les recherches de mon père. Ceci m’a confortée dans l’idée que tout était possible quand la liberté intellectuelle est respectée.

Qu’est ce qui vous plaît le plus aux États-Unis ? Qu’est ce qui vous plaît le moins ?

Les Etats-Unis m’ont offert des opportunités que je n’aurais jamais eu en Europe. Je ne pense pas que je dirigerais aujourd’hui Maison Beljanski si j’étais restée en France.

J’aime rentrer en France pour la qualité de vie, et l’authenticité des amitiés que j’y ai maintenues mais j’aime revenir à New-York pour mon équipe et mon travail.

Vous êtes-vous facilement adapté aux États-Unis ? (Relations sociales, nouvelles habitudes de vie…).

Absolument. J’ai trouvé l’Amérique très ouverte et accueillante. J’ai adoré dès le départ le dynamisme de New-York.

Racontez-nous en quelques lignes votre journée typique.

Toujours beaucoup de travail. Je suis très à l’écoute de mon équipe.

Je donne aussi régulièrement des conférences soit en Français, soit en Anglais, sur différents sujets de santé car je suis également très investie dans la Fondation Beljanski.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs francophones qui se lancent dans l’aventure aux États-Unis ?

D’être prêt à venir sur place et à s’investir totalement. Prendre des cours d’Anglais si nécessaire. S’inscrire à la chambre de commerce franco-américaine pour savoir comment les autres se sont débrouillés.

Quels sont vos projets et que pouvons-nous vous souhaiter ?

Je continue à compléter la gamme de produits naturels et reste très vigilante sur leur qualité et leur efficacité.

Je travaille à la promotion de mon livre “Winning the war on cancer, the Epic Journey Towards a Natural Cure”, traduit en français sous le titre “Gagner la lutte contre le cancer, la Découverte dont la République n’a pas voulu”.

Souhaitez moi de pouvoir continuer longtemps à faire une différence dans la vie des nombreuses personnes qui nous contactent.

Maison Beljanski

317 East 53rd Street

New York, NY 10022

+1 212 308-7066Email

Maisonbeljanski