Une vente aux enchères à New York

Une vente aux enchères à New York

Mots Clés :

achat, affaires, ameublement, art, culture, objets, peinture, sculpture, vente, vente aux encheres
Une vente aux enchères à New York

Où, quand, comment, combien… Le petit guide de l’enchérisseur averti.

Les ventes aux enchères sont un excellent moyen de faire de bonnes affaires, avec la garantie d’authenticité et de qualité qui fait parfois défaut quand on achète moins cher. Mais comment ça se passe concrètement. Tout le monde peut-il participer à une vente aux enchères ? Comment connaît-on le lieu des ventes ? Faut-il payer un droit d’entrée dans la salle ? Quand doit-on payer l’objet acheté ? Adjugé, vendu ! On vous dit tout sur les ventes aux enchères à New York.

Avant l’enchère

  • Dressez une liste de ce qui vous intéresse lors de cette vente, cela vous évitera de flamber votre budget avant de voir arriver l’objet de vos convoitises.
  • Une fois un ou plusieurs objets trouvés, renseignez-vous pour connaître son prix réel, sa valeur sur le marché, s’il est rare, s’il est de collection… N’hésitez pas à submerger la boîte mail des personnes concernées avec toutes vos questions, comme une mère de famille inquiète à l’approche des examens de fin d’année du petit dernier.
  • Cet article vous est présenté par...
    Une fois que vous savez à peu près ce que vous voulez, prenez les devants : appelez Jojo les gros biscottos ou louez un van car l’armoire Normande ne rentrera pas dans votre voiture, prévoyez du papier bulle pour bien envelopper votre chandelier en cristal… Des cartons, papier et autres vous sont généralement fournis, mais on n’est jamais trop prudents.
  • Arrivez en avance, non seulement pour trouver toute la place qu’il vous faut, mais surtout pour examiner à la loupe les différents objets sur lesquels vous avez jeté votre dévolu. Les puristes n’hésitent pas à sortir la loupe et la lampe torche pour ne laisser passer aucune rayure, vous êtes prévenu !
  • Déterminez un budget maximum et efforcez-vous de ne pas le dépasser…

Pendant l’enchère

Généralement, vous êtes munis de votre « paddle », ce petit objet avec un numéro qui vous est attribué grâce auquel vous vous manifestez si un objet vous intéresse et que vous souhaitez placer un « bid ».

Le maître de cérémonie (ou « auctionneer ») atteste qu’il vous a bien remarqué en annonçant votre nouvelle mise, et abat son fameux « gavel » une fois l’enchère terminée.

On dit alors que le « lot » est « knocked down », c’est à dire que le ou les objets sont vendus au dernier enchérisseur. Si c’est vous, félicitations ! Pas le temps de faire retomber l’excitation, votre adrénaline est encore à son apogée que les affaires continuent…

Qui peut acheter ?

L’entrée à une vente aux enchères est libre, et en principe gratuite. De plus, ce n’est pas parce que vous êtes dans la salle que vous avez une obligation d’enchérir.

C’est quoi qu’on achète ?

Potentiellement tout. Une voiture, une vache, une montre, une maison, une peinture, une photo, une chaise, une pièce de monnaie, une escapade à Hawaii…

Après l’enchère

A la fin de l’enchère, le bien revient donc à l’enchérisseur qui a placé la mise la plus élevée, ou bien à celui qui a atteint le « reserve price ».

Une fois que vous avez remporté l’objet, la maison d’enchères vous le confie s’il est petit, ou le garde jusqu’à ce que vous partiez si vous préférez ; Veillez bien à ce que vos achats soient placés en sécurité si vous les récupérez. Généralement, vous avez donné vos numéros de carte en vous inscrivant, dans le cas où vous oublieriez de payer en partant

Pour certains objets de plus grande valeur, la maison attend la fin et préfère vous remettre votre achat en échange de votre numéro d’enchérisseur, pour éviter qu’un inconnu ramène Mirabelle (votre nouvelle vache ou voiture) à la maison à votre place.

Petit lexique de l’enchérisseur averti

  • « Absentee Bid » : Les absents n’ont pas tort pendant les enchères, puisque, s’ils ne peuvent (ou ne veulent) pas assister aux enchères, ils peuvent généralement placer leurs enchères par Internet ou en remplissant un formulaire.
  • « Bought-in » : Si jamais un objet n’intéresse personne, ou ne part pas au prix voulu, il appartient toujours à son propriétaire.
  • « Consignor » : C’est la personne qui vend son bien et le confie à l’entité de ventes aux enchères.
  • « Estimate » : Tout bien est d’abord estimé par des experts qui définissent sa valeur ; tout est généralement consigné sur le site ou dans un catalogue spécial.
  • « Fair Market Price » : C’est la juste valeur marchande, c’est à dire le prix le plus élevé qu’un bien rapporterait sur le marché s’il y était mis.
  • « Reserve Price » : C’est le prix minimum, généralement jamais révélé, sur lequel le vendeur et la société de ventes aux enchères se mettent d’accord ; si jamais la vente se conclue avant d’avoir atteint ce minimum, l’objet ne sera pas vendu.

vente-aux-encheres-achat-vente-art-objets-01

Comment savoir où se déroulent les ventes aux enchères ?

Plusieurs sites répertorient toutes celles qui ont lieu près de chez vous ; vous pouvez notamment consulter :

  • AuctionZip : Ce site comprend des photos de quelques uns de ses trésors, un bon outil de recherche partout aux Etats-Unis, et une option pour placer des mises depuis votre ordinateur.
    AuctionZip.com
  • LiveAuctioneer : C’est véritablement un site de vente aux enchères, mais beaucoup d’entre elles ont lieu à un endroit déterminé également.
    LiveAuctioneers.com

Les grosses maisons de ventes aux enchères

Sotheby’s – L’Art de faire des affaires

Plus gros groupe de vente aux enchères d’œuvres d’art, Sotheby’s possède une cinquantaine de départements différents, où vous trouverez autant des antiquités, du vin, des bijoux, des meubles que des montres.

Christie’s – Vendre les choses en grand

Fondée en 1766, Christie’s est la plus grande rivale de Sotheby’s ; Maison de tous les superlatifs, elle a notamment vendu le palimpseste d’Archimède en 1998, 86 œuvres impressionnistes et d’art moderne de Rodin, Renoir, Kirchner pour un total de 491,072 millions de dollars, et notamment 4 œuvres de Gustav Klimt qui valaient à elles seules 192 millions de dollars.

Bonhams – La maison des bonnes affaires

Petite sœur des 2 grandes maisons, Bonhmas se concentre d’avantage sur les armes, les armures, l’art japonais, les céramiques, l’horlogerie, les antiquités ou encore les miniatures. Elle reste célèbre pour avoir vendu le célèbre Colt Python ayant appartenu au père de James Bond, Ian Fleming, pour 13,000$.

Bon à savoir – Au musée comme à la maison

Les grandes maisons mettent un point d’honneur à vérifier toutes vos informations (bancaires principalement) avant même d’accepter votre candidature comme futur enchérisseur.

Les « preview days » de Sotheby’s ou Christie’s vous permettent donc de déambuler au milieu d’œuvres d’art et de bijoux de grande valeur, sans même vérifier votre compte en banque. Ces ouvertures au public ont généralement lieu quelques jours avant une grosse mise aux enchères, et sont indiquées sur les sites des différentes sociétés.
Car voir des tableaux de 20 millions de dollars de très près, ça n’a pas de prix.

Crédits photos : Time.com ; Christies.com ; Sothebys.com ; Fortune.com ; NYTimes.com

Photos

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.