La hernie discale : causes, prévention et traitement

hernie-discale-causes-prevention-traitement-docteur-appelboom-cdp-une

Un conseil du Docteur Geoffrey Appelboom, neurochirurgien à New York et au New Jersey – Membre du French District

Une hernie discale est une affection médicale qui touche la colonne vertébrale. Elle se définit par un déplacement ou une saillie d’une partie d’un disque intervertébral hors de sa position habituelle, suite à une déchirure ou un affaiblissement de l’anneau fibreux externe. Quelles en sont les causes ? Comment la traiter et la prévenir ? Le Docteur Appelboom vous conseille.

Comment développe-t-on une hernie discale ?

hernie-discale-causes-prevention-traitement-docteur-appelboom-01Notre colonne vertébrale est formée de vertèbres empilées les unes sur les autres. Entre les vertèbres, se trouvent de petits disques dont l’extérieur est composé d’un anneau fibreux constitué de lamelles concentriques, et l’intérieur d’une matière gélatineuse. Un disque de la colonne vertébrale peut être comparé, en effet, à un « chou à la crème », avec un centre plus tendre enfermé dans un extérieur plus dur, une hernie discale se produit lorsque la “crème” la plus molle se répand à travers une déchirure de la partie externe plus dure.

Les disques facilitent les mouvements du dos et amortissent les chocs. Ce rôle est crucial et son altération physiologique explique les nombreuses pathologies du dos.

Les causes de la hernie discale

La hernie discale est généralement due à une dégénérescence ou usure de l’anneau externe liée au vieillissement. Il faut, néanmoins, impliquer, dans les causes fréquentes, des traumatismes et des blessures par soulèvement ou par efforts. Une déchirure dans l’anneau discal peut entraîner la libération de substances pro-inflammatoires, pouvant directement causer une douleur importante, même en l’absence de compression des racines nerveuses.

La plupart des hernies mineures guérissent en quelques semaines, les traitements anti-inflammatoires pour la douleur et l’inflammation sont généralement efficaces.

Cependant, une hernie discale peut irriter les nerfs voisins et provoquer une douleur, un engourdissement ou une faiblesse du bras ou de la jambe. Des hernies plus sévères peuvent ne pas guérir d’elles-mêmes et peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.

Les symptômes de la hernie discale

hernie-discale-causes-prevention-traitement-docteur-appelboom-02La plupart des hernies discales se produisent dans le bas du dos (lombaire), bien qu’elles puissent également se produire au niveau du cou (cervicales).

Selon l’endroit, le disque hernié peut comprimer les nerfs ou la moelle épinière qui passe à proximité, il peut ainsi provoquer une douleur dans la jambe, dans le dos, dans le bras, une faiblesse à la marche, nuire à la capacité de soulever ou de tenir des objets et même des troubles urinaires ou intestinaux.

Les personnes atteintes d’une hernie discale souffrent généralement d’engourdissements ou de fourmillements dans la partie du corps desservie par les nerfs touchés. Par ailleurs, il peut arriver que des disques herniés apparaissent sur des images de la colonne vertébrale de personnes ne présentant aucun symptôme de problème de disque.

Qu-est ce qu’on appelle la sciatique ?

La Sciatique se situe souvent sur face postérieure de la jambe (le nerf S1) mais il y a aussi des sciatiques qui descendent sur la face externe et antérieure de la jambe (Nerfs L3 – L5)

Que faut-il faire et à quoi faut-il faire attention ?

Le traitement de la hernie discale comporte principalement une mise au repos et éviter les mouvements irritant le nerf. La prise de médicaments, principalement les anti-inflammatoires, stéroïdiens ou non, sont conseillés pour soulager la douleur et réduire l’inflammation. De même, le recours à des injections locales à proximité du nerf (épidurales) est parfois nécessaire. Dans la majorité des cas, ces mesures sont suffisantes pour réduire les symptômes.

hernie-discale-causes-prevention-traitement-docteur-appelboom-03

La hernie discale lombaire devient une urgence s’il existe une faiblesse dans la jambe (souvent une faiblesse musculaire dans les releveurs ou les fléchisseurs du pied et des orteils ou du genou. C’est aussi une urgence si il existe des problèmes urinaires et/ou intestinaux. Le problème est que les patients croient souvent que cela va mieux car ils ont moins mal, alors que la faiblesse devient de plus en plus difficile à récupérer. Il faut donc agir vite.

La chirurgie par microscopie pratiquée par le Dr Appelboom est souvent très efficace, elle consiste à lever directement la compression de la racine nerveuse par l’ablation de la hernie via une incision de moins de 2cm (comme une chirurgie par laser). La douleur est ainsi soulagée dès le lendemain et disparaît dans les jours qui suivent. Les patients sortent parfois le jour même.

Pour aider à prévenir une hernie discale:

  • Faire des exercices, pour renforcer les muscles du tronc, peut aider à stabiliser et à soutenir la colonne vertébrale.
  • Maintenir une bonne posture, dos bien droit, peut réduire la pression sur la colonne vertébrale et les disques.
  • Soulever des charges lourdes via un travail qui doit être effectué par les jambes, et non par le dos.
  • L’excès de poids est déconseillé il exerce, en effet, une pression accrue sur la colonne vertébrale et les disques, ce qui les rend plus susceptibles à la hernie.

Vous avez besoin de conseils ou d’une étude de votre IRM/Scanner ? Contactez l’équipe du Dr Appelboom dès aujourd’hui pour un diagnostic précis et rapide.

Laisser un commentaire