Sports et découverte sur le fleuve de Houston.

De Katy, dans les profondeurs texanes, à Galveston Bay et le Golfe du Mexique, le Buffalo Bayou reste un emblème de Houston. Il se faufile entre végétations et bancs sablonneux, au pied des buildings et parfois au milieu de parcs, et attire autant les amoureux de la nature que les sportifs aguerris. Que vous soyez l’un ou l’autre, voici le chemin pour partir en canoë ou en kayak sur le Buffalo Bayou.

Le Buffalo Bayou, emblème de Houston

Le « bayou » est un bras secondaire d’un fleuve, qui n’est pas spécialement remuant ni agité. Le terme est utilisé dans les états de la Gulf Coast au sud des Etats-Unis, notamment dans la région de la rivière Mississippi.

Au Texas, le Buffalo Bayou tire (sûrement) son nom soit du « buffalo fish », poisson plus communément connu sous le nom d’Ictiobus, qui en peuple les fonds, soit de l’ancien nom Indien des lieux, « Cibolo Creek », (« cibolo » qui signifie donc « buffalo »).

Pendant des siècles, les Indiens d’Amérique avaient établi leurs campements sur les rives du Buffalo Bayou, et les Européens n’y ont établi leur quartier que dans les années 1820, et Houston a été créée une quinzaine d’années plus tard.

Le fleuve servait alors bien plus qu’aux transports ou qu’au commerce ; des biens immobiliers ont surgi dans ses alentours, des familles se sont installées, et le fleuve était même appelé « National Highway of the Republic » en 1840.

Signe de développement et d’activité, le Bayou a également été synonyme d’épidémies et de décès, avec une arrivée incontrôlable de moustiques et de violentes crues.

Oh Pagaie Oh Pagaie sur le Buffalo bayou – Mode d’emploi

Le parcours de santé

canoe-kayak-buffalo-bayou-houston-01Le parcours officiel défini par le Texas Parks and Wildlife Department débute au niveau de l’highway 6, continue dans le Terry Hershy Park, traverse ensuite un parcours de golf privé, continue dans le West Sam Houston Parkway avant d’enchaîner dans le Briar Bend Park, ensuite aux alentours d’un autre parcours de golf.

Le Buffalo Bayou longe ensuite tout un côté du Woodway Memorial Park, et un autre parcours de golf, puis le Hogg Bird Sanctuary, l’Eleanor Tinsley Park, la Sabine Promenade et se termine à Allen’s Landing Park.

Pour la carte complète de l’itinéraire et des points d’accès pour profiter du Buffalo Bayou cliquer ici.

Les clubs de pagaie

  • Canoë ou Kayak ?

Le canoë se pratique soit à genoux, soit assis avec les jambes étendues devant vous et avec une pagaie simple, alors que le kayak se pratique assis, avec une pagaie double.

  • Bayou City Adventures

Le club propose des tours ou des kayaks à la location, et met à votre disposition une navette pour atteindre les berges du fleuve. C’est la seule société qui propose un tel service, que ce soit pour les canoës et les kayaks, ou pour les cyclistes ou les joggeurs.
Tours : BayouCityAdventures.org/tours
Locations : BayouCityAdventures.org/rentals

  • Buffalo Bayou Parternship

Des sorties de groupe sont organisées tous les mois et explorent le Buffalo Bayou pendant 3 heures. Plus d’infos : BuffaloBayou.org/canoekayaktrips

Quelques infos pour les marins d’eau douce

Le Texas Parks and Wildlife Department a défini un parcours officiel de canoë sur le Buffalo Bayou, qui s’étire sur environ la moitié du fleuve.

  • C’est long ? 26 miles, soit 41 km des 52 miles totaux (82 km) du Buffalo Bayou – la totalité du parcours se compte donc en dizaines d’heures.
  • Petite soif ou coup de chaud? Sortez la gourde et l’éventail, car les eaux du Buffalo Bayou n’ont rien de cristallin pour y faire trempette.
  • Mer Nature – Les bancs du Buffalo Bayou contiennent une magnifique nature et de superbes traces géologiques. Il serait dommage de fixer votre pagaie au lieu d’admirer les terrains sablonneux, les roches de grès ou les blocs d’argile rouge qui ponctuent le parcours.
  • Côté végétation, vous croiserez des saules, des aulnes, des peupliers, des sycomores, mais aussi des noyers blancs et des chênes.
  • Pour les allergiques – Rassurez-vous, il y a quelques tronçons où vous pouvez apercevoir la skyline de Houston, entre 2 arbres et 3 battements d’ailes.
  • Nos amis les animaux – Ils volent, sautent, nagent, rampent, croquent… Vous verrez sûrement bon nombre d’oiseaux (aigrettes, hérons, faucons), mais également des lapins, des tortues, des serpents, peut-être un croco ou deux, et bien sûr de la poiscaille.
Celui qui ne sait pas manœuvrer un bateau déteste les méandres du fleuve.

Laisser un commentaire