Le Whitney Museum of American Art

Le Whitney Museum of American Art

Mots Clés :

art contemporain, Grosse Pomme, high line, manhattan, MET, moma, musee, New York City

Itinéraire d’un petit musée qui est devenu grand.

Bien sûr, il y a le MET, le gigantesque, et bien sur aussi, il y a le MOMA, de verre et de modernité. Ces 2 musées signatures de la ville de New York pourraient faire de l’ombre aux autres tant ils sont connus et fréquentés… mais il n’en est rien. Le Whitney Museum of American Art par exemple, rend hommage à l’art américain contemporain et devient une étape culturelle classique lors un séjour dans la Grosse Pomme. Venez, on vous emmène le visiter !

Le musée qui avait la bougeotte

Cet article vous est présenté par...
Contrairement à certaines idées reçues, l’art américain est riche et diversifié. Dès lors, l’ancien bâtiment de 9 000 m2 qui accueillait le Whitney Museum of American Art sur Madison Avenue est vite devenu trop petit et après 3 déménagements successifs, le musée a finalement emménagé en 2015 dans le Meatpacking, près de la High line, dans des locaux flambants neufs de 17 000 m2.

Le nouveau building a nécessité 28 000 tonnes d’acier et 422 millions de dollars, il est signé Renzo Piano, le même qui a pensé le Centre Pompidou à Paris. L’architecte a voulu « Un monde d’art et de liberté », avec des espaces ouverts sur l’extérieur et des immenses fenêtres. Le musée dispose aujourd’hui, outre ses salles d’exposition, d’une salle modulable de 1700 m2 (d’ailleurs la plus grande de NYC construite sans colonne structurelle), ainsi que d’un centre éducatif, d’un centre d’observation, d’une bibliothèque… et d’un escalier autoportant qui mène à la cour intérieure.

Des lignes futuristes qui abritent de l’art contemporain, autant dire que le musée a fait belle peau neuve et fait parler de lui.

 

L’art américain à l’honneur

collectionsFondé en 1930 par Gertrude Whitney, artiste et philanthrope, le Whitney Museum of American Art rend hommage à l’art américain des 20ème et 21ème siècles. Des peintures bien sûr, mais aussi des sculptures, des dessins, des photographies, des gravures… au total, ce sont plus de 21 000 œuvres de 3 000 artistes qui sont répertoriées ici.

 

 

collections-2Les collections du Whitney (comme on l’appelle) sont souvent temporaires mais toujours de grande qualité. Et de grands artistes y sont exposés, tels que David Smith et Nadelman pour les sculpteurs, et Andy Warhol, Edward Hopper ou Jeff Koons pour les peintres. La collection Hopper est d’ailleurs l’une des plus grandes au monde, car le célèbre peintre américain a  légué une partie de son oeuvre au Whitney Museum.

Si, la visite du Whitney est payante, l’accès à son lobby du rez-de-chaussée est gratuit.

Whitney est aussi beau à l’intérieur, qu’à l’extérieur, avec les splendides vues sur le Meatpacking, la High Line et Manhattan qu’il offre depuis ses terrasses en cascades, notamment de la partie Est du Bâtiment. De quoi finir votre visite en beauté.

 

La biennale du Whitney

Le Whitney est particulièrement reconnu pour sa biennale qui met en lumière les artistes américains émergents. Inauguré en 1973, cet évènement rassemble désormais les futurs grands noms de l’art contemporain et a fait connaître jadis Jackson Pollock ou Georgia O’Keeffe. La biennale présente une cinquantaine d’artistes chaque année.

 

Whitney Museum of American Art
99 Gansevoort Street
New York City 10014
The Whitney Museum of American Art

Credit photos : Whitney.org

 

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.