La pierre, le béton, l’or !

On le sait bien, investir dans la pierre, c’est un placement en béton qui peut rapporter de l’or. Mais comment faire quand on souhaite acheter un bien immobilier aux États-Unis à des fins d’investissement et qu’on est non résident aux USA ? Le mieux est de faire appel à une agence de gestion locative aux États-Unis, qui s’occupe de chercher le locataire idéal, de superviser la maintenance et la bonne gestion du bien, de collecter les loyers, de régler les impôts… et vous, alors ? Rien justement, alors prenez des vacances.

Obligations de l’agence de gestion locative

Bon à savoir

Une agence de gestion locative aux Etats-Unis, appelée property manager est régie par des lois qui diffèrent selon les états, mais dans tous les cas, l’agent doit détenir une licence en immobilier, doit être enregistré en tant que propriétaire d’une Limited Liability Corporation (LLC) et posséder des compétences managériales et en législation locative.

Une agence de gestion locative à la mission de protéger les intérêts du propriétaire qu’il représente. L’agent assure donc la gérance de sa propriété, mais également les relations entre le propriétaire et son locataire.

Lire aussi : Acheter un bien immobilier à distance aux Etats-Unis

Vis-à-vis du propriétaire

Avant la location

C’est à l’agence de gestion locative que revient le devoir d’organiser les visites du bien et de sélectionner les dossiers des meilleurs candidats à la location.

Ensuite, sa mission est de trouver un locataire solvable et sérieux. Pour cela, le property manager vérifie le profil général, civique et financier du candidat. Il peut pour cela s’aider de son credit score. Une fois le choix effectué, c’est encore le property manager qui doit dresser un état des lieux d’entrée et de rédiger le bail en bonne et due forme et qui doit le faire signer par le locataire.

Pendant la location

Chaque mois, l’agence de gestion locative s’assure de recevoir le loyer dû et les reverse ensuite sur le compte bancaire du propriétaire, en réglant au préalable les factures courantes. Ce dernier doit recevoir une information régulière sur la nécessité d’éventuelles réparations ou travaux. L’agence doit rechercher des professionnels qualifiés et fiables, à des coûts abordables pour alors engager et superviser les travaux.

Le property manager s’assure également du paiement des charges de copropriété le cas échéant et de la taxe de propriété (Property Tax).

Le bailleur doit recevoir tous les mois (ou 3 mois), un rapport de gestion détaillé récapitulant la bonne exécution du contrat de gestion locative. Le property manager doit veiller sur l’état de la propriété par des inspections régulières, encore plus en cas de vacance entre deux locataires.

S’il y a d’autres employés dans la propriété, tels qu’un concierge ou un membre du personnel de sécurité, le property manager est responsable de s’assurer qu’ils font leur travail. Le gestionnaire immobilier peut définir leurs salaires et même les licencier.

Vis-à-vis du locataire

Le property manager est l’interlocuteur du locataire pendant la durée du bail : à ce titre, il doit faciliter la communication avec ce dernier et servir de relais avec le propriétaire. À la fin du bail, le property manager doit dresser un état des lieux de sortie en présence du locataire. Ensuite, il doit remettre le bien sur le marché et renouveler sa recherche d’un locataire adéquat.

Droits et obligations du propriétaire

Vis-à-vis de l’agence de gestion locative

Le propriétaire doit régler le montant de la commission d’agence, d’un montant de 7% à 10% du loyer annuel.

Vis-à-vis du locataire

Les rapports entre un bailleur et son locataire sont régis par le Federal Fair Housing Act et le Fair Credit Reporting Act même si certains points peuvent varier en fonction de l’État. La bonne nouvelle, c’est que la législation américaine est favorable aux propriétaires (Landlord Friendly).

Ainsi, quand ça tourne mal avec un locataire et que le propriétaire saisit le tribunal pour une procédure d’éviction, la décision est dans l’immense majorité des cas pour le bailleur. Cette action est rapide et prend en général moins d’un mois pour obtenir une décision.

La procédure de congé est simple et rapide avec en général un mois de préavis.

Vous avez besoin d’un conseil sur la gestion locative aux Etats-Unis ? Vous souhaitez être mis en relation avec un agent immobilier ? Ecrivez-nous

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Laisser un commentaire