Un conseil de Patrick Ben Hayoun, agent immobilier francophone à New York et membre du French District.

Investir dans l’immobilier à New York est une valeur sûre et un choix judicieux, on le sait. Pourtant, faute de revenus suffisants, peur de s’engager, prix de l’immobilier… nombreux sont ceux qui hésitent encore. Alors, quelle option choisir ? Voici quelques éléments à prendre en considération avant de vous décider.

À vos calculatrices !

S’engager dans une acquisition immobilière suppose que vous avez suffisamment d’argent pour l’achat, et pour les dépenses connexes à celui-ci, par exemple, des économies sur un compte épargne. Ainsi, vous serez capable de couvrir toutes vos dépenses de logement, au sens large.

Sachez que vous pouvez devenir propriétaire avec seulement 3% d’apport avec un prêt conventionnel et parfois même moins si vous êtes un ancien combattant ou que vous achetez dans des zones spécifiques (rurales). Souvenez vous toutefois qu’en plus de ces 3%, vous devrez verser les frais de clôture (closing) et d’autres types de frais.

Les organismes prêteurs

Les prêteurs examinent votre ratio dette / revenu (Debt-to-Income Ratio), ou le ratio de vos dépenses mensuelles totales liées au logement à votre revenu brut :

Pour devenir propriétaire, vous devez générer un revenu brut de 2 à 4 fois le montant total du paiement du logement. Bien sûr, les dossiers sont évalués au cas par cas. Par exemple, si vous avez un emploi à temps plein et un employeur solide, gérez bien votre crédit et que vous disposez toujours d’économies après la vente d’une maison, vous pouvez probablement consacrer la moitié de votre revenu brut au paiement de votre logement.

Et vous, que voulez-vous ?

Car être capable d’acheter une maison financièrement est une chose, le vouloir vraiment en est une autre. Être libre d’aménager son intérieur comme on le veut mais devoir provisionner pour les réparations futures, se constituer un patrimoine mais s’assurer de pouvoir faire une plus-value au moment de la revente, acheter un bien immobilier à New York n’est pas simple et il faut bien s’y préparer, notamment avec l’aide d’un agent immobilier, spécialiste du marché.

Contactez Patrick Ben Hayoun

Laisser un commentaire