La banlieue a du bon !

Pour certains, partout dans le monde, déménager à New York et vivre à Manhattan ou à Brooklyn est le rêve de toute une vie. Mais il y a les autres, ceux qui privilégient plus d’espace, de calme et ceux qui ont la possibilité de travailler à distance et ceux qui ne peuvent/veulent plus payer des loyers exorbitants… toutes les raisons sont bonnes pour quitter la ville qui ne dort jamais et se reposer un peu justement. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des dizaines de banlieues et de villes de New York dans lesquelles trouver la maison ou la location de vos rêves comme Westchester, Long Island, le Connecticut ou le New Jersey. On a cherché et voici ce qu’on a trouvé.

[French District] - Cet article a été diffusé dans la newsletter du French District.
Abonnez-vous gratuitement pour être parmi les premiers à lire nos nouveaux articles.

Yonkers, NY

« Le secret le mieux gardé de New York »

L’ambiance : Yonkers fait pratiquement partie de la ville de New York, juste à quelques km du nord de Manhattan, à tel point que beaucoup appellent ce coin le 6ème borough. La plus grande ville de Westchester a subi une revitalisation au cours de la dernière décennie. La ville autrefois endormie sur l’Hudson avec une ambiance industrielle de cols bleus a connu une vague de développement, y compris de nouvelles constructions et des usines converties en appartements. Les anciens bâtiments Otis Elevator abritent désormais Yonkers iPark, des sociétés de biotechnologie et Internet. Le complexe Alexander Smith and Sons Carpet Mills, vacant depuis de nombreuses années, est devenu le nouveau quartier des arts qui abrite des centaines de studios d’artistes; et le Boyce Thompson Agricultural Institute sont maintenant des bureaux, des commerces de détail et des restaurants.

Il y a près de 200 000 habitants et Yonkers héberge plus de 100 cultures et nationalités. En effet, il existe un nombre important d’Italo-Américains et de personnes d’origine portugaise dans la région, ainsi qu’une grande communauté slave (avec des immigrants de Pologne, d’Ukraine, de Russie et de Yougoslavie, entre autres), et une enclave arabe. On vous rassure, vous ne serez pas le seul Français.

L’immobilier à Yonkers : Yonkers compte 38 quartiers distincts offrant des appartements unifamiliaux, multifamiliaux, et des logements en copropriété à différents prix, de 125 000 $ à 3 000 000 $. Pour info, Yonkers a été surnommé « le secret le mieux gardé de New York ».

Les petits plus : Si vous résidez à Yonkers, vous n’êtes pas un résident new-yorkais et n’êtes pas tenu de payer les taxes de New York. Ouf. Mais ce n’est pas tout : La ville a l’un des niveaux d’utilisation des transports en commun les plus élevés du pays et un quart des résidents ne possèdent pas de voiture.

Quel agent immobilier choisir à New York ?

meilleures-villes-vivre-autour-new-york (1)

New Rochelle, NY

Pour jeunes célibataires et professionnels

L’ambiance : Si vous partez de Grand Central Station, vous arriverez à New Rochelle 30 min plus tard. Cette charmante ville de 8 000 habitants où les maisons sont disposées en pâtés de 8 sur 3 offre un répit tranquille de toute l’agitation de la grande ville avec ses plages et ses parcs.

L’immobilier : Environ la moitié de tous les habitants louent leurs maisons ou appartements, principalement concentrés au sud vers le centre-ville et la baie, et autour du campus du Iona College.

L’immobilier est très diversifié à New Rochelle, allant de certains des quartiers les plus chers des États-Unis à l’extrémité nord et des communautés fermées à un million de dollars le long du Sound, à des biens immobiliers abordables situés autour du centre-ville et de Home Park.

Les petits plus : Ville de prédilection pour les jeunes professionnels célibataires, il y a dans la ville de nombreuses activités, restaurants et bars où se retrouver en début de soirée. En outre, New Rochelle est en bord de mer, ce qui signifie que les beaux jours venus, à vous les criques, les activités nautiques ou… une bonne sieste sur la plage.

Tout savoir sur le marché immobilier au nord de New York

meilleures-villes-vivre-autour-new-york (2)

©Michelle Young : https://untappedcities.com/2018/11/15/15-must-visit-places-in-new-rochelle-new-york-an-untapped-cities-guide/2/

Jericho, NY

5ème meilleure ville des États-Unis pour élever une famille

L’ambiance : Sur la côte nord de Long Island se trouve Jericho, une ville familiale classée comme le meilleur endroit où vivre de tout l’État de New York par Niche.com. Plus de 70% des résidents sont diplômés d’université et la moitié gagne plus de 65 000 $ par an. Enfin, la moitié de la population a plus de 45 ans.

L’immobilier : Avec un taux d’accession à la propriété de près de 85%, le coin offre une atmosphère familiale de banlieue, principalement avec des quartiers de maisons à deux étages. Le prix moyen d’une propriété est de 863 000$ en 2021.

Les petits plus : Jéricho a été classé 5ème meilleure ville des États-Unis pour élever une famille, avec des écoles notées A +.

meilleures-villes-vivre-autour-new-york (5)

Bronxville ,NY

Reconnue et abordable

L’ambiance : La ville, avec une population actuelle d’un peu moins de 7 000 habitants, est à seulement quinze miles au nord de Midtown Manhattan. La ville, qui s’était pleinement développée dans les années 1940, n’a pas beaucoup changé depuis.

L’immobilier : Entre 1 et 2 millions de dollars, on peut actuellement trouver un large éventail de maisons de cinq à six chambres à Bronxville, et dans le bas du marché, on peut trouver des appartements de deux chambres pour bien moins de 300 000 dollars.

Les petits plus : 2 établissements publics de renoms pour vos rejetons ; Sarah Lawrence College et Concordia College.

meilleures-villes-vivre-autour-new-york (3)

Chappaqua, NY

Qualité de vie à deux pas de Manhattan

L’ambiance : Le meilleur pour la fin ? Presque. Perché sur la rive de la rivière Hudson, à seulement 35 miles au nord de Midtown Manhattan, le hameau bucolique de Chappaqua est peut-être minuscule – avec une population de 1 800 habitants et une superficie d’un peu moins d’un mile carré – mais il est riche avec un bel esprit communautaire. De plus, il offre une qualité de vie que bien des habitants de Manhattan envient. La ville elle-même est belle et accessible à pied, avec une multitude d’activités récréatives : jogging au cœur des 126 acres de Gedney Park, natation et tennis au Chappaqua Swim and Tennis Club et au Birchwood Swim and Tennis Club, et bien plus encore.

Au-delà de Chappaqua, les résidents ont un accès facile non seulement à New York, mais aussi à d’autres banlieues de Tony comme Greenwich, ainsi qu’au reste du comté de Westchester et de la vallée de l’Hudson.

L’immobilier : Le parc de logements de Chappaqua est principalement constitué de maisons unifamiliales (cependant, le centre-ville est en cours de revitalisation pour un usage mixte), et bonne nouvelle, le marché est en plein essor avec une hausse de vente de maisons de 66.5% environ en 2020.

Les petits plus : Restez sur votre 31, il n’est pas rare de croiser les Clinton au Starbucks du coin, ils ont une propriété là-bas… Plus sérieusement, les écoles publiques du comté de Westchester sont parmi les meilleures des États-Unis, et les écoles de Chappaqua sont peut-être les meilleures de Westchester. En 2020, U.S. News & World Report a classé les trois écoles élémentaires de Chappaqua dans les 75 meilleures écoles de l’État et ses deux collèges dans les 20 meilleures.

Vous souhaitez acheter un appartement/une maison dans les environs de New York? Vous êtes à la recherche d’un agent immobilier à New York?
Contactez-nous.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.