Ellis Island à New York

Ellis Island à New York

Mots Clés :

ellis island, histoire, immigration, musee, visite
Ellis Island à New York

Histoire d’un bout d’île qui a vu passer 22 millions d’immigrants.

Les Etats-Unis, c’est une population de 317 millions d’habitants, répartis sur 9,629,048 km2, dont l’histoire est pourtant liée à un bout de terre de 0,13 km2 : Ellis Island. Car cette île a été pendant de nombreuses années la porte d’entrée aux Etats-Unis pour 22 millions d’immigrants. Retour sur l’histoire de l’immigration américaine et visite d’un musée unique, au passé émouvant et riche.

Bon plan activité FD : Croisière d’une heure autour de la Statue de la Liberté et de Ellis Island

L’histoire d’Ellis Island

Située sur l’Hudson à New York, Ellis Island est une île petite par sa taille, mais grande par son histoire, qui est celle d’une grande partie de la population américaine. Environ la moitié des Américains ont au moins un ancêtre qui a foulé le sol d’Ellis Island.

Cet article vous est présenté par...
Avant d’être désignée la première « Federal Immigration Station » par le président Benjamin Harrison en 1890, l’île était connue pour ses huîtres et ses bancs d’aloses. Samuel Ellis a ensuite acheté l’île en 1770, qui est devenue un repère de pirates, un fort, mais aussi un dépôt de munitions. Elle a joué un rôle très important dans l’histoire militaire des Etats-Unis et faisait partie des lieux de défense de New York City contre les britanniques, au même titre que Castle Clinton, Castle Williams et Fort Wood.

Face à la déferlante d’immigrants européens qui fuyaient des conditions de vie difficile sur le vieux continent au XIXème siècle, le Gouvernement Fédéral a construit une station digne de ce nom à Ellis Island, qui a ouvert le 1er janvier 1892. Annie Moore, une Irlandaise de 15 ans, entrait alors dans l’histoire américaine en devenant la première immigrée à passer par Ellis Island.

Le musée de l’immigration de New York

Un siècle après cette première vague d’immigration, l’îlot accueille désormais une déferlante de touristes qui se pressent pour découvrir ce lieu émouvant et riche de New York. Entre 1892 et 1924, ce sont plus en effet de 22 millions de personnes qui sont passées par Ellis Island.

Surnommée « Island of Tears » pour les larmes qu’elle a vu couler, Ellis Island effectuait, en effet, un tri parmi les immigrants à leur arrivée. Les immigrants devaient passer des tests de santé (les docteurs avaient mis en place un examen de 6 secondes pour déceler les maladies les plus évidents), montrer leur papiers et répondre à exactement 29 questions.

Cet article vous est présenté par...
Certains étaient placés en quarantaine et d’autres (environ 2%) n’atteignaient jamais la terre américaine : ceux qui avaient une maladie contagieuse ou qui représentaient un risque pour la société. Le processus prenait environ 3 à 5h, et l’année la plus chargée reste 1907, avec 1,25 million de nouveaux arrivants cette année-là.

Les années 1920 ont connu un renforcement des lois sur l’immigration ainsi que la construction d’ambassades après la Première Guerre Mondiale, par lesquelles les immigrants passaient désormais. Après 1924, les seules personnes qui passaient par Ellis Island restaient les immigrants à « problèmes », dont les papiers n’étaient pas en règle, mais aussi les réfugiés et les personnes déplacées.

Ellis Island est ensuite restée ouverte plusieurs années, remplissant diverses fonctions, avant de fermer définitivement en 1954 et d’être déclarée 11 ans plus tard « Statue of Liberty National Monument ». Un large projet de restauration était ensuite entrepris en 1984, et 160 millions de dollars et 6 ans de travaux plus tard, l’Ellis Island Immigration Museum ouvrait.

Visiter Ellis Island

Le bâtiment a été fortement endommagé après le passage de l’ouragan Sandy et une grande partie a été inondée ; les documents qu’il contient n’ont heureusement pas subi de dégâts.

La visite la plus poignante reste celle disponible avec l’audio tour, qui vous permet de parcourir le musée en 45 minutes comme si vous étiez un nouvel arrivant.

La visite du musée comporte sinon plusieurs points d’intérêt :

  • Des documents, photos, vidéos, gravures, documents interactifs sur le rôle d’Ellis Island dans l’immigration américaine
  • The American Family Immigration History Center : vous pouvez consulter les dossiers des bateaux et les 22 millions d’immigrants qu’ils ont contenu
  • The American Immigrant Wall of Honor : c’est le plus grand « wall of names » du monde, avec plus de 700,000 noms inscrits
  • Journeys : the Peopling of America Center, 1550 – 1890 : cette partie revient sur l’immigration telle qu’elle était prise en charge avant Ellis Island
  • The American Flag of Faces : un montage photos composé d’Américains, de leurs ancêtres, de leurs familles
  • La projection du film « Island of Hope, Island of Tears ».

Infos pratiques

Croisière d’une heure autour de la Statue de la Liberté et de Ellis Island
EllisIsland.org/genealogy/ellis island visiting

Photos

Carte

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.