L’eldorado des Français

Le Canada est une destination phare pour s’expatrier en tant que Français. En effet, ils sont plus de 4000 à franchir le pas chaque année. A ceux-là s’ajoutent les dix mille étudiants, les détenteurs de permis temporaire ou d’un permis vacances-travail. En 2019, environ 99 289 Français résidants au Canada étaient inscrits au registre. Le Canada offre un cadre de vie unique entre grands espaces et grandes métropoles et une qualité de vie incomparable avec son dynamisme économique et un pouvoir d’achat élevé. Les raisons pour s’expatrier au Canada sont donc multiples et diverses. Après les USA, voici un nouvel eldorado pour les Français.

1. Le dynamisme du marché du travail

Le Canada bénéficie d’une croissance oscillant entre 1,8% et 2% depuis 2017 et est caractérisé par un faible taux de chômage de 5,5 %. Selon l’économiste Pierre Fortin, ses causes sont la révolution éducative avec 71% de diplômés post-secondaire et la politique familiale qui a réduit considérablement le prix les garderies permettant de développer le travail des femmes.

Aussi, le Canada a un taux d’emploi parmi les plus élevés des pays de l’OCDE. Des centaines de postes sont d’ailleurs à pourvoir pour des francophones, dans des domaines variés tels que l’alimentation, le tourisme, les transports, les technologies. Ces opportunités d’emploi se concentrent dans les grandes villes canadiennes. Ici, c’est un marché de salariés et non d’employeurs, comme en France. Les panneaux « Nous embauchons » sont visibles partout et beaucoup d’entreprises ne parviennent pas à combler tous les postes. Ainsi, elles doivent séduire et fidéliser, ce qui change la relation employeur/salarié.

D’autre part, le marché de l’emploi au Canada se caractérise par sa souplesse dans la gestion des ressources humaines. En effet, l’embauche est beaucoup plus souple et seule la fiche de paie fait office de contrat. Comme aux États-Unis, il est aussi possible de licencier facilement si l’activité et les revenus de l’entreprise diminuent.

Le dynamisme économique du Canada a un impact sur l’augmentation des investisseurs étrangers, celle de entrepreneuriat, des salaires et les dépensent importantes des ménages.

bonnes-raisons-expatrier-vivre-canada1 (7)

2. L’accueil et la sympathie des Canadiens

Vous êtes dans un café et lisez un bon livre, ne soyez pas surpris d’avoir un Québécois vous demander comment vous allez. Ce n’est pas par automatisme et politesse comme aux États-Unis mais il s’agit bien d’une authentique attention.

Il est très courant que les Canadiens et particulièrement les Québécois vous proposent leur aide spontanément, dans un bus, la rue ou au restaurant.

La poutine canadienne reflète bel et bien la chaleur et la sympathie des Canadiens. Ils sont aussi réputés pour être ouverts d’esprit et utiliser un vocabulaire qui réduit les tensions par l’emploi du conditionnel. De plus, les Québécois auront tendance à vous tutoyer même si vous ne vous connaissez pas.

Si vous êtes habitués à la bouscule parisienne et à facilement râler, il faudra vous détendre au Canada car ils n’apprécient pas les âmes négatives.

3. La qualité de vie au Canada

Quelques chiffres

Le Canada se retrouve sur le podium des pays les plus agréables à vivre. Selon The Economist, trois villes canadiennes, Vancouver, Toronto et Calgary, se retrouvent dans le top 5 des agglomérations les plus agréables à vivre dans le monde. En effet, tant en terme d’éducation, de soins de santé, des transports et du coût de la vie, le pays est parmi les plus attractifs.

Les ménages au Canada bénéficient d’un pouvoir d’achat élevé. Il a d’ailleurs progressé de 2,2% au Canada et de 2,7% au Québec en 2017. En termes de PIB par habitant, le Canada est le 20ème pays le plus riche au monde, légèrement devant la France. Enfin, le déficit public du Canada se maintient à 0,4 % du PIB alors qu’en France il est de 2,6 %.

bonnes-raisons-expatrier-vivre-canada1 (2)

Manger

Manger au restaurant au Canada coûte en moyenne 28% moins cher qu’en France. Cependant, les prix de l’alimentation sont plus élevés, en particulier pour les fruits et légumes et le lait.

Logement

Les loyers de l’immobilier au Canada sont plutôt abordables, en moyenne 785€ pour un studio dans le centre des grandes métropoles.

Éducation

Il n’existe pas au Canada de ministère fédéral de l’Éducation ou de système national d’éducation. Le Canada possède à la fois un système d’enseignement public et privé. De la maternelle jusqu’à l’université, le gouvernement canadien finance une grande partie de de l’éducation de ses étudiants.

Le Canada possède l’un des plus hauts standards de formation par rapport aux autres pays industrialisés.

Santé

Le système de santé canadien diffère beaucoup du français. Mais, la philosophie et la qualité générale est la même. Les soins de santé sont gratuits pour les Canadiens et les résidents permanents.

Grâce à un accord entre la France et le Québec, les Français sont assurés dès leur arrivée alors qu’un délai de carence est imposé à d’autres étrangers. Néanmoins, les personnes avec un PVT (Permis Vacances-Travail) ne sont pas couvertes par le régime public et doivent avoir une assurance privée.

Pour les soins dentaires, il faut là aussi compter sur des assurances privés. Ils sont cependant pris en charge pour les enfants jusqu’à l’âge de 10 ans.

Sécurité

Le Canada est réputé pour sa sécurité. En 10 ans, de 2008 à 2018, il a baissé de 1,6%.

Le soir, les chauffeurs de bus s’arrêtent où les femmes le souhaitent entre 2 arrêts, pour les rapprocher de chez elles au maximum.

4. Un climat pour tous les goûts

L’hiver au Canada est très froid, les températures peuvent descendre jusqu’à -30°C. La neige tombe ainsi en abondance. Pour les amateurs de sports d’hiver, ce sont les conditions idéales. Le Canada compte plus de 50 stations de ski, la plus célèbre est celle de Whistler située près de Vancouver.

Rassurez-vous le Canada bénéficie d’une belle saison estivale. Vous pourrez profiter des plages de Brunswick (Sud-Est du pays).

5. Grands espaces verts et grands lacs

Fermez les yeux et rêvez aux grands lacs, une forêt boréale avec une faune et flore des plus diversifiés… Le Canada ce sont des paysages incroyables à perte d’horizon. S’expatrier au Canada c’est donc la possibilité de visiter les 44 parcs nationaux et découvrir ce condensé de ce que la planète a de plus beau à offrir. A vélo, à pied, en moto et en RV, on vous parlait des roadtrips américains, ceux là sont magistrales côté nature et aventure. Au fil des saisons, les attraits et les couleurs canadiennes changent perpétuellement… de quoi vous satisfaire 12 mois par an.

La faune canadienne est telle que vous rencontrez baleines, caribous, ours noirs, castors et ours polaires sur le même continent.

Enfin, célèbres dans le monde entier, les trois chutes du Niagara à la frontière avec les États-Unis restent un incontournable du Canada.

bonnes-raisons-expatrier-vivre-canada1 (10)

6. La diversité et la politique d’immigration

Le Canada est très cosmopolite. Ce pays a compris qu’il est ce qu’il est grâce aux multiples héritages culturels. La politique d’immigration au Canada est très souple : tout le monde est le bienvenu.

Le Canada accueille chaque année près de 260 000 personnes de toutes les nationalités. Il souhaite attirer encore davantage de migrants avec un objectif de tripler sa population d’ici 2100. Les francophones sont particulièrement recherchés. En effet, le gouvernement canadien soutient le dynamisme des communautés francophones, à Québec et dans les autres provinces. Bonne nouvelle pour s’expatrier au Canada, c’est porte ouverte que vous trouverez.

Instauré en 2003, le PVT (permis vacances travail, ou “working holiday visa”), permet tous les ans à plus de 6.000 personnes âgées de 18 à 35 ans de s’expatrier au Canada pour une durée maximale de 24 mois, avec la possibilité de travailler.

7. Les spécialités culinaires canadiennes

Des frites arrosées d’une sauce brune à la viande, fromage frais fondent sous les dents… La poutine est le traditionnel met, la “comfort foodincontournable du Canada.

Le sirop d’érable sur vos pancakes et autres plats, et peut-être même un peu partout, est aussi un must have” du Canada. Il est si important et significatif qu’il est sur le drapeau du pays.

Vous avez également une étendue de boulangeries et pâtisserie tenues par des Français expatriés au Canada. De quoi satisfaire votre palet français mêlé de nostalgie.

8. Les grandes métropoles

Ottawa : La capitale

Capitale du Canada, Ottawa est fait partie des villes les plus agréables à vivre au Canada. Sur le marché de l’emploi, vous avez vos chances si vous êtes bilingues anglais et une autre langue. Beaucoup de francophones y travaillent tout en vivant au Québec.

bonnes-raisons-expatrier-vivre-canada1 (8)

Toronto : L’Américaine

Capitale de la province de l’Ontario, Toronto est la ville la plus peuplée du Canada. En effet, elle a connu forte immigration et figure parmi les villes les plus multiculturelles au monde.

Toronto présente les caractéristiques des villes américaines avec son centre-financier dans le Downtown au cœur de la ville et une vie culturelle riche et diversifiée.

Enfin, Le journal The Economist désigne Toronto comme étant la ville la plus sûre en Amérique du Nord et la 4ème plus sûre au monde.

bonnes-raisons-expatrier-vivre-canada1 (5)

Montréal : La française

Montréal est la 2ème plus grande ville du Canada derrière Toronto. Cette métropole est dynamique, innovante et très cosmopolite. C’est dans cette ville qu’on trouve la plus grande communauté française au Canada.

En effet, au 31 décembre 2019, 13 190 Français résidant dans la circonscription de Québec étaient inscrits sur le registre consulaire des Français établis hors de France. Ils représentent 13,28% du nombre total de Français résidant au Canada. la communauté la plus importante étant concentrée à Montréal avec 61 550 de français.(lien]

À lire :  Quelques jours à Montréal 

bonnes-raisons-expatrier-vivre-canada1 (6)

Vancouver : La green

Entre l’océan Pacifique et les montagnes North Shore, Vancouver est une cité portuaire située en Colombie Britannique. Très cosmopolite, Vancouver offre également une excellente qualité de vie et figure en tête des différents classements mondiaux des villes les plus agréables et green où vivre.

bonnes-raisons-expatrier-vivre-canada1 (3)

9. Devenir bilingue

L’anglais est la première langue officielle du pays et la seconde est le français. Vous avez un avantage en tant qu’expatrié français au Canada à vouloir vous y installer. Pas de problème de communication la plupart du temps et le pays vous donne l’occasion de pratiquer votre anglais.

Vous pouvez également apprendre le québécois qui diffère du français avoir son lot d’expression canadienne à ne pas manquer.

10. Proche des États-Unis

S’expatrier au Canada, c’est l’occasion de visiter ou redécouvrir les États-Unis. Un bon réseau de transport aérien et de trains font rejoindre les grandes villes américaines aux métropoles canadiennes.

bonnes-raisons-expatrier-vivre-canada1 (1)

Laisser un commentaire