Atlantic City, le temple du jeu de la côte Est

Atlantic City, le temple du jeu de la côte Est

Mots Clés :

atlantic city, casino, luxe, new jersey
Atlantic City, le temple du jeu de la côte Est

La ville flambante à consommer avec modération.

Bienvenue dans la ville où « tout est possible » : Atlantic City. Station balnéaire huppée des années 20, la ville a tenté de regagner son prestige perdu après la Seconde Guerre Mondiale en légalisant le « gambling ». Depuis, c’est la destination favorite des joueurs après Las Vegas, pour défier le hasard et oser la chance. A la découverte de la petite sœur de Sin City, qui a inspiré le Monopoly…

Une sage petite station balnéaire

Cet article vous est présenté par...
La construction des chemins de fer Camden Atlantic Railroad en 1854, qui traversait le New Jersey et permettait un accès à la côte Est de cet état, a participé à la transformation du littoral du New Jersey. Atlantic City est alors devenue une destination vacancière de choix, et s’est peu à peu convertie en station balnéaire réputée.

Début XX°, des constructions surgissent de terre et envahissent le front de mer ; la célèbre promenade attire les touristes, et les années 20 sont l’Age d’Or de la cité. Durant la prohibition, on peut dénicher une bouteille d’alcool banni et afficher sa plus belle main dans les arrière-salles de ses bars. La ville est connue pour braver les interdictions, et elle en joue.

Après la Seconde Guerre Mondiale, la pauvreté, le crime et la corruption s’installe ; Atlantic City s’abîme et disparaît presque. Elle est boudée comme destination de vacances au profit de Miami Beach et des Bahamas. Résultat, une myriade d’hôtels ferme dans les années 60, faute de touristes.

La ville connaît un nouveau départ vers 1980, grâce à la légalisation du « gambling » en 1976, et l’ouverture du premier casino légal de l’état, deux ans après.

La capitale du « gambling » de la côte Est

Les casinos

Atlantic City héberge 12 casinos, faisant d’elle la deuxième capitale du jeu des Etats-Unis en matière de revenus tirés des jeux, derrière sa sœur aînée Las Vegas.

Dans cette ville du péché, les audacieux pourront affronter leur veine, et les moins chanceux dilapider l’héritage de l’oncle Amédée. Parmi les casinos les plus connus, on peut citer le Bally’s d’Atlantic City, où 4000 machines à sous se partagent la vedette avec 200 tables de jeux, le célèbre Caesars où les joueurs ne se reposent pas sur leurs lauriers dans la nouvelle Poker Arena. Egalement, le majestueux Golden Nugget qui s’est récemment vu attribué l’Award 4 Diamonds AAA, ou encore les deux hôtels de Donald Trump.

Alea Jacta Est

Mains moites, cœur qui bat la chamade, yeux éblouis et imagination affolée à la pensée de gagner le gros lot, bienvenu au Casino !

Les casinos d’Atlantic City proposent différentes machines, prêtes à vous entraîner dans le vice et à tester votre résistance à l’appât du gain. Machines à sous, tables de poker, blackjack, roulettes, craps, baccarat, keno… le tout dans une ambiance très américaine où touristes en tongs côtoient joueurs professionnels et virtuoses du dé.

Infos pratiques

AtlanticCityNJ.com

Rendez-vous à Atlantic City sans passer par la case prison

Les règles du jeu

Cet article vous est présenté par...

  • Pour participer aux jeux d’argent (« gambling »), il faut avoir 21 ans.
  • La loterie, les paris mutuels, le bingo, et tout ce qui se gratte peuvent être joués dès 18 ans.
  • Les animaux sont interdits sur la promenade en bord de mer, et seuls 4 hôtels accueillent nos amis à quatre pattes. Un conseil, laissez Bichon à la maison pour profiter pleinement de votre échappée scintillante.
  • Il est interdit d’apporter de l’alcool sur les plages, donc pas question de célébrer votre nouvelle fortune – ou de noyer votre désespoir – avec une petite goutte.
  • Il est interdit de jouer au ballon sur les plages, et de surfer sur certaines autres. De toutes façons, vous n’êtes pas là pour vous amuser…

Le transport

A défaut de chausser vos tongs, de programmer votre jet, de grimper dans votre décapotable ou de pousser votre trottinette, vous pouvez toujours prendre le bus. Au départ de NYC, il y a trois possibilités :

Le Lucky Streak de Geryhound
Les bus sont au départ de New York City Port Authority, et les horaires sont plutôt réguliers. La plupart de leurs bus est équipée de prises de courant et ont un accès Wi Fi, histoire de consulter vos comptes. Pour un aller retour, comptez environ

34,50$, et
2 heures 40 de trajet.

Infos pratiques

Départ :
New York City Port Authority

625 8th Avenue
New York, NY 10018

Arrivée :
Casinos Bally’s, Caesars, Resorts, Showboat, Tropicana et les bâtiments Trump.

LuckyStreakBus.com

Le Megabus
Au départ de New York City Port Authority, dont les horaires sont assez réguliers. Pour un aller, comptez environ

30$, et
2h20-2h30 de trajet. Les bus arrivent aux casinos d’Atlantic City.

Départ :
New York City Port Authority

625 8th Avenue
New York, NY 10018

Arrivée :
Casinos d’Atlantic City

US.MegaBus.com

Hampton Luxury Liner
Les départs de ces bus se font soit depuis Broadway pour NYC, soit dans le Queens ou Long Island. Comptez environ

45$ pour un aller-retour dans la journée, ou
60$ si vous choisissez de rester une nuit à Altantic City.

Infos pratiques

Départs de la 45th Street et Broadway pour les départs de Manhattan, mais aussi de Commack, Mineola, Little Neck ou Queens Village pour les départs de Long Island et du Queens.

Arrivée :
Casinos Borgata

1 Borgata Way
Atlantic City, NJ 08401

HamptonLuxuryLiner.com/Atlantic.html

Carte

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.