10 bonnes raisons de vivre à New York City

10 bonnes raisons de vivre à New York City

Mots Clés :

culture, immobilier, magasin, métro, musique, religion, shopping
10 bonnes raisons de vivre à New York City

Avec un bonus (#11) parce que ça ne rentrait pas en 10…

«La ville qui ne dort jamais» – loin d’être un mythe, cela reflète bien l’esprit de New York City. Et la Grosse Pomme ne se repose pas sur ses lauriers… toujours à organiser des événements, à être à la pointe de la mode, à accueillir un nombre croissant d’étrangers convaincus qu’à New York City, tout est possible. Démonstration en quelques points qu’il fait bon vivre à New York City.

1/ NYC est le berceau des «Musicals» et un patchwork de toutes les musiques

C’est aussi là où le cocktail Manhattan a été inventé, mais on se concentrera sur l’aspect culturel de la ville. Les «musicals» donc, ces comédies musicales hautes en couleurs, sont intimement liés à la ville, et en demeurent une attraction majeure. Rendez-vous sur Broadway (ou Off ou Off-Off) pour assister à un spectacle.

Côté musique en général, la ville n’est pas mauvaise non plus. Outre les centaines de chanteurs qu’elle a inspirés (de Jay-Z à Ray Charles, en passant par Bob Dylan, Bob Marley et Gainsbourg), New York City attire les musiciens en herbe et la scène musicale y est très riche.

Cet article vous est présenté par...
Les bars regorgent de «Bands» qui jouent en live, les salles de concert d’artistes qui enchantent un public nombreux, et le métro de musiciens qui vous régalent d’une petite balade (ou que vous avez parfois envie d’envoyer balader). De la pop, du rock, du classique, mais surtout du jazz et du blues, New York réjouit vos oreilles et vous donne envie de ressortir votre harmonica.

Suggestion lecture :

Un ticket pour Broadway à prix cassé

2/ NYC ne dort jamais, ni son métro

Dans un pays où ne pas posséder une voiture est un handicap, voire une barrière à votre vie sociale, New York affiche une certaine supériorité : on peut tout y faire à pied (sans talons stilettos), en vélo, en métro ou en bus. Le métro et le bus marchent 24/24 et 7/7 dans les 5 boroughs, et vous transportent efficacement d’un point A à un point Z. Bien entendu, il existe des petits couacs dans le système, mais le nombre de voyageurs quotidiens s’élève tout de même à 7 millions. Prenez donc le temps d’aller (vraiment) vite… ou pas.

La bonne nouvelle, c’est que même si vous êtes bloqués vous pouvez au choix admirer l’art qui se cache un peu partout dans le métro, emprunter quelques mouvements des groupes de hip hop qui ondulent dans les couloirs ou rythmer votre journée en écoutant les artistes qui vous régalent d’un petit bœuf.

Suggestion lecture :

L’art dans le métro de New York :

FrenchDistrict.com/New-York/Articles/Art-Mosaique-Oeuvre-Metro

Le métro de New York en hiver et en images :

FrenchDistrict.com/New-York/Articles/Metro-New-York-En-Hiver-Photos-Images

3/ NYC a su conserver ses petits commerces

Les Etats-Unis sont souvent synonymes de centres commerciaux de la taille de petites bourgades européennes, et où il y a autant de vendeurs que d’articles. A New York City, les grandes enseignes sont moins présentes, les petits commerçants plus implantés, et on peut aller chercher ses tomates en appelant l’épicier par son prénom. Certes, vous payerez la livre un peu plus cher, mais tout a un prix, non ?

Outre les denrées alimentaires, les «bookstores» indépendants constituent une des caractéristiques les plus charmantes de la ville, et portent sur tous les thèmes ; du bookstore spécialisé en culture slave, au bookstore ne détenant que des infos sur l’architecture en passant par la boutique spécialisée dans les livres qui ne sont plus édités. La plupart ont ce petit quelque chose qui vous faire revenir ; une tasse de thé offerte, un fond musical qui vous berce, des libraires passionnés…

Suggestion lecture :

Big Apple, la Mecque des boutiques insolites :

FrenchDistrict.com/New-York/Articles/Shopping-Insolite-Boutiques-New-York

4/ A NYC, on se perd pour son plus grand plaisir

Cet article vous est présenté par...
Au détour d’une rue, une porte entrouverte vous permet de jeter un coup d’œil dans une cour intérieure, ou un escalier grimpe vers des terrasses insoupçonnées. C’est aussi ça New York, vous savez d’où vous partez, mais jamais où vous allez.

La prochaine fois, soyez donc un peu plus indulgent avec ce 57ème touriste qui vous demande où est l’immeuble de Godzilla, et souvenez-vous que, vous aussi, vous resterez un éternel touriste dans cette ville fascinante.

 

 

5/ A NYC, il y a 4 saisons, et des vraies de vraies !

En hiver, il fait (très) froid, en été, il fait (très) chaud, et entre les 2, les feuilles tombent et les arbustes bourgeonnent. A New York, les saisons ne font pas semblant de s’installer, et vous êtes sûr de pouvoir porter tout le contenu de votre garde-robe. Bien entendu, vous trouverez toujours de quoi râler, surtout l’hiver où la ville se paralyse sous des centimètres de neige, mais c’est aussi ça, le charme de New York.

6/ A NYC, l’immobilier satisfait tous les goûts (mais pas tous les budgets)

Du penthouse avec vue sur Central Park au studio miteux partagé avec 6 colocs et 2 rats, il y a de tout à New York. Vous trouverez donc sûrement de quoi vous loger, et la colocation apparaît pour beaucoup comme une solution idéale au début (sans les rats). Any Friends ?

En règle générale, investir dans l’immobilier reste une excellente idée – pour ceux qui en ont les moyens – et la ville est composée de nombreux quartiers à fort potentiel. Chacun d’eux possède d’ailleurs une identité qui lui est propre, et des caractéristiques particulières ; l’un attire les jeunes professionnels, l’autre les familles, le dernier les étudiants… aucun doute, vous trouverez votre toit.

Suggestion lecture :

Devenir propriétaire à Manhattan :

FrenchDistrict.com/New-York/Articles/Devenir-Proprietaire-Acheter-Appartement-Manhattan

La rentabilité d’un investissement immobilier à New York City :

FrenchDistrict.com/Rentabilite-Investissement-Immobilier-Acheter-Louer-New-York-City/

Devenir propriétaire dans l’état de New York :

FrenchDistrict.com/Immobilier-Achat-Appartement-Manhattan-New-York-Agent-Francais

7/ A NYC, le shopping est une religion…

2 mots, 1 réalité : Fifth Avenue. Le shopping sur la 5th Avenue provoque plus d’une crise d’hystérie et entraîne souvent banqueroute ou grève forcée de la faim. En général à New York, les échoppes haute couture côtoient les boutiques vintage, elles-mêmes voisines de grands magasins. New York City, c’est un peu La Mecque de la fashionista et le temple du mâle qui souhaite bien s’habiller.

L’avantage aussi, c’est que tous les styles sont représentés, et que personne ne se retourne sur vous si vous portez des chaussettes montantes roses avec un kilt (on ne vous le conseille pas pour autant). Vous trouvez donc toujours un magasin qui vend ce que vous cherchez.

8/ … et toutes les religions sont représentées

Cet article vous est présenté par...
Sans en citer aucune mais en pensant à toutes, les religions à New York City sont toutes célébrées. Chacun peut trouver un endroit de culte où se recentrer sur ses (mauvaises ?) actions ou faire appel aux forces supérieures, des groupes d’échange où faire part de ses doutes et de ses attentes, et des cultes au cours desquels vous pouvez partager votre foi.

Pour les athées, ils peuvent toujours aller faire du shopping.

 

 

Suggestion lecture :

Assister à une messe Gospel à New York :

FrenchDistrict.com/Eglise-Messe-gospel-New-York-Harlem-Brooklyn

9/ NYC, une mégalopole formée de villages

Bien que ville la plus peuplée des Etats-Unis (vous avez un peu plus de 8,175,00 voisins) New York n’en reste pas moins une mégalopole à taille humaine. Des petites communautés se sont formées, des villages ont émergé («The Village» en reste le meilleur exemple) et la ville en est plus humaine.

Chaque communauté dispose d’un centre, et s’intégrer dans une ville aussi grande que New York en devient moins difficile (on n’a pas dit plus facile). Cette idée de village au sein même d’une ville aussi impressionnante que New York satisfait autant les timides que les esprits traditionnels attachés à leurs racines et qui y trouvent un nouveau clocher.

10/ NYC, un foyer culturel

En plus des musicals, des concerts et des livres, la culture s’invite partout. Votre éveil culturel passera par des films projetés en plein air dans les parcs, des festivals de rue, des musées dédiés à toutes les cultures et connaissances (Histoire Tibétaine, Dinosaures, Maîtres de l’impressionnisme,…).

La culture est omniprésente, et chefs d’œuvres architecturaux anciens se confondent avec créations modernes. La «skyline» de Manhattan est époustouflante, ses buildings en deviennent harmonieux, et chaque quartier possède son propre style architectural ainsi que sa propre histoire.

11 (le bonus) / A NYC, on parle français à chaque coin de rue

Vous rechercherez probablement à fréquenter surtout des américains à New York, mais un bouchon Lyonnais, une soirée French Wine and Cheese, un apéritif saucisson, olive et Bandol frais, vous permettra de savourer un petit moment à la française, qui vous manquera sûrement après quelques semaines (jours ?).

Abonnez-vous à notre newsletter pour rester connecté avec la communauté francophone de New York : lien vers inscription. Et n’oubliez pas qu’expliquer à un dentiste sa douleur dans le plombage de sa molaire, à un plombier son problème de joint du chauffe-eau, à un agent immobilier son projet d’acquisition, sera peut être plus facile en français.

Suggestions lecture :

Les bonnes adresses qui parlent français à New York :

FrenchDistrict.com/New-York/Annuaire-Francais

Combien y-a-t-il de personnes qui parlent français aux Etats-Unis d’après Facebook ? :

FrenchDistrict.com/New-York/Articles/Combien-Personnes-Parlent-Francais-Etats-Unis-Selon-Facebook

Et si vous ne nous croyez pas, vous pouvez toujours aller leur demander à eux, pourquoi ils trouvent que New York reste une ville merveilleuse : 

Twitter.com/NYCIsTheGreatest

Carte

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.